Partager

Le président Ibrahim Boubacar Kéïta, réputé pour avoir des larmes faciles a, semble t-il, laissé tomber hier quelques gouttes au Palais de Koulouba, lors de l’audience qu’il a accordée à la délégation de la RFI. Laquelle est présente dans notre pays pour rapatrier les dépouilles de nos confrères enlevés et assassinés samedi à Kidal. Très ému au cours de cette entrevue, le président IBK faisait recours le plus souvent à son sempiternel mouchoir blanc pour écraser ses larmes.


Double assassinat de Kidal: 10 personnes interpellées, des magistrats et des policiers français au Mali

Dans le cadre de l’enquête sur le kidnapping suivi de l’assassinat odieux de nos deux confrères de RFI, des magistrats et des policiers français sont annoncés dans notre pays. L’arrivée de ces limiers s’inscrit dans le cadre de l’ouverture d’une enquête judiciaire par les autorités françaises pour situer les responsabilités de ce drame.

Au même moment on apprend que dix personnes ont été interpellées ces dernières heures à une quarantaine de km de Kidal. Il semble que les communications téléphoniques de suspects, tous des Touaregs, sont beaucoup dans leur interpellation. Pour le moment, les individus concernés sont entre les mains des militaires français de la force Serval stationnée à Gao.

05 Novembre 2013