Partager

Notre pays s’apprête à abriter la 2ème édition de « Jazzy Koum Ben » festival (JKBF). Du 5 au 10 mai 2010, des espaces culturels à Bamako, Siby, Ségou et Mopti vont vibrer aux sons de la musique jazz.

jpg_jazz-men.jpgCheick Tidiane Seck, célèbre artiste malien de renommée internationale et parrain du « Jazzy Koum ben » festival, à propos de la manifestation, dira qu’ « elle est la rencontre de tous les styles de jazz ». Il a même salué cette initiative de l’association « Nyon Kon Koum Ben (NKKB) », qui selon lui permet la renaissance du jazz dans ses origines métissées anciennes et souhaité que « ce nouveau temple de la musique nous entraînera vers des tremplins musicaux pleins d’échanges et de découvertes, pour votre plus grand plaisir ».

Pour faire plaisir aux Maliens et aux amoureux de la musique jazz vivant au Mali, en tout cas pour ceux qui résident à Bamako, Ségou, Siby ou Mopti, des musiciens venant de divers horizons seront de la partie. Placée sous le label de « accueillir, diffuser et transmettre », l’édition de cette année va démarrer le 5 mai 2010, à partir de 18 h, par un cocktail d’inauguration, à l’hôtel Radisson Blu de Bamako.

Et, tout juste après, les choses sérieuses démarreront au Centre culturel français avec deux grandes programmations : la prestation de Uppertunes des Pays-Bas et le Trio Djoliba acoustique du Mali et celle de Cheick Tidiane Seck et la chorale de la cathédrale de Bamako.

A Bamako, du 5 au 10 mai 2010, le CCF, le Musée national, le Bla Bla Bar, l’espace Exodus, le Studio Blonba vont abriter la prestation des artistes ou des groupes suivants : Django Project chanson-folk mandingue (Mali-France), Apéro-Jazz, Jazz sous les étoiles, le collectif Djaz 51, Bulu-Fulassi : les parlophones (Caméroun-France-Allemagne), Patchwork Dreamer (multinational), Kaleidoscope Project (Usa-Mali), Karkar (Mali), Lo’Jo, collectif Yeta, Eva Doumbia, Ensemble hispanico numen (Espagne) et Trio non tempéré (France-Burkina Faso). En dehors de Bamako, à Siby, le 4 et le 5 mai, au Centre Bougou Saba, l’on pourra voir la prestation du Hip Jazz trio et le Lo’Jo.

A Ségou, les 8 et 9 mai, au restaurant l’Alphabet et à l’hôtel Faro, le groupe Upertunes et le Trio Djoliba Acoustique vont tenir les spectateurs en haleine. A Mopti, à l’Alliance française, les 7, 8 et 12, les mélomanes pourront suivre les prestations des groupes : Uppertunes et le trio Djoliba Acoustique, Hip Jazz trio et le Trio Non Tempere. Il faut dire que tous ces concerts sont gratuits.

Assane Koné

Le Républicain du 30 Mai 2010.