Partager

Maaté Kéita et Awa Sangho, les deux superbes comédiennes d’Abidjan ont, avec acharnement assuré la continuité musicale des Go de Kotéba. 15 ans après leurs débuts, elles viennent célébrer leur parcours dans notre pays.

Elles ont animé une conférence de presse, lundi dernier, au Centre culturel français, en présence de l’arrangeur /compositeur, Alhassane Soumano et du modérateur Sidy El Moctar Kounta. Etaient aussi présents sur le plateau, les deux porteurs de l’évènement : Image au féminin de Kadiatou Konaré, éditrice et entrepreneur culturel ainsi que Koladié de Fily Kondé, créatrice, designer et entrepreneur culturel.

Les Go produiront deux concerts différents avec pour marraine Babani Koné. Le 3 octobre, ce sera au Blonba et le 4 au Centre culturel français. Les porteurs de l’évènement nous disent que ‘’Les Go de Koteba arrivent aujourd’hui avec WAF ou WEST African Feeling, l’album de la confirmation et de la maturité qui porte toute une philosophie : ne jamais céder aux modes passagères et prendre le temps de chanter autrement pour proposer une œuvre aboutie. WAF se veut un album arc en ciel, expression fidèle d’Abidjan, capitale de l’Afrique de l’Ouest, melting pot culturel.

Par ce choix, les Go de Kotéba s’inscrivent d’emblée dans le grand sillon tracé depuis 1974 par leur maison mère, l’ensemble Koteba d’Abidjan de Souleymane Koly qui a toujours prôné la diversité culturelle comme une richesse et l’intégration africaine comme la voie incontournable de notre développement. Dans WAF, les Go de Kotéba chantent tour à tour en malinké, bété, songrhaï, bamanan, khassonkhé, français et nouchi.

‘’ Même si les Go expriment une diversité culturelle, elles ont choisi notre pays pour revenir à la source, celle de la culture mandingue qui reste le carrefour de leur voies musicales. Interrogé sur le niveau de leur professionnalisme, les Go de kotéba ont indiqué : ‘’nous mûrissons, nous apprenons des autres et le meilleur est devant nous. ‘’ Sans nul doute, ces deux voix très expérimentées feront vibrer les cœurs des mélomanes.

Baba Dembélé

02 Octobre 2008