Partager

Dans une ambiance festive, des milliers de manifestants ont marché mardi jusqu’au siège du gouvernement Union Buildings à Pretoria pour y remettre une pétition, menaçant d’une grève illimitée si leur 8,6% d’augmentation n’était pas acceptée d’ici jeudi.Le gouvernement propose une hausse de 7%.Syndicats et autorités devaient se rencontrer mardi en fin de journée pour tenter de trouver un point d’entente.Plus de 1,3 million de fonctionnaires, qui avaient abandonné leur menace d’organiser une grève pendant la Coupe du monde de football, étaient appelés mardi par l’Association des fonctionnaires (PSA) à la grève, qui a surtout eu des répercussions dans les hôpitaux.De nombreux enseignants ont participé à cette journée d’action, ont constaté des journalistes mais le ministère de l’Education n’était pas en mesure de fournir de chiffres précis sur le nombre d’écoles fermées.En 2007, des centaines de milliers de fonctionnaires avaient observé une grève d’un mois pour de meilleurs salaires. Les écoles avaient dû fermer et les hôpitaux fonctionnaient au ralenti avec l’aide de l’armée et de volontaires.Cette grève avait été la plus longue de l’Afrique du Sud depuis la fin de l’apartheid en 1994.AFP.