Partager


Nombreuses sont les femmes qui se sont inscrites sur les listes électorales pour compétir à la faveur des législatives du 1er juillet dernier.
Mais force est de reconnaître que les nombreuses listes tombées au 1er tour sont celles sur lesquelles figure la majorité des candidates.

A l’allure où vont les choses, si les organisations des femmes ne se réveillent pas en se remobilisant davantage, la gent féminine sera très mal représentée à l’Assemblée Nationale.

Rappelons qu’en 1992, lors des premières élections démocratiques du Mali, les femmes étaient deux seulement à l’Hémicycle. En 1997, 18 femmes ont siégé à l’Assemblée Nationale. En 2002, ce nombre s’est rétréci et 15 femmes seulement ont pu se faire élire à la représentation nationale.

Combien seront-elles en 2007 ? Tout indique que leur nombre pourrait encore régresser si un sursaut national ne se fait pas en faveur de nos mères et soeurs.

Une Assemblée Nationale sans un nombre considérable de femmes portera une atteinte grave à la parité homme-femme et surtout à la prise en compte des préoccupations des femmes à tous les niveaux.

Chahana Takiou

11 juillet 2007.