Partager

Les femmes du Mali, préoccupées par la crise au nord, ont tenu samedi une grande rencontre. L’événement fait suite au soulèvement des femmes du camp des gardes dont des enfants et époux ont perdu la vie lors de l’attaque d’Abeïbara.

Celles-ci avaient décidé de marché sur le ministère de la Défense. Grâce aux efforts du chef d’état-major de la garde nationale, la marche n’a pas eu lieu.

Toutefois, les femmes du camp étaient toujours déterminées à manifester leur courroux. Pour mettre un peu d’eau dans leur vin, la rencontre de samedi a été initiée par l’Etat à l’intention de toutes les femmes du Mali.

Les femmes du camp ont été transportées au Palais de la culture par des mini bus et des cars. Reste à savoir si cette action de l’Etat calmera les femmes des gardes qui étaient nombreuses à la rencontre.

Echos du

02 Juin 2008