Partager

Les épouses des militaires du 33e régiment des commandos parachutistes maliens (bérets rouges) ont décidé dimanche d’annuler leur marche à nues qui était prévue mardi.

« Nous renonçons à notre marche à nues prévue pour mardi prochain », ont-elles déclaré tout en insistant beaucoup sur leurs doléances, qui se résument au « paiement des salaires et primes de leurs époux, à la dotation alimentaire livrée à Bamako et non aux nouvelles localités d’affectation de leurs époux ».

Sogodogo Fatoumata Samaké, épouse d’un béret rouge, a souhaité que le capitaine Amadou haya Sanogo, chef du coup d’Etat du 22 mars dernier, « pensent à nous et à nos enfants ».

Les épouses des bérets rouges ont pris cette décision suite à la médiation de M. Ibrahim Famakan Coulibaly, doyen de la presse malienne et président de l’Union nationale des journalistes du Mali (Unajom).

Dans la nuit du 30 avril au 1er mai dernier, les bérets rouges et verts de l’armée malienne s’étaient affrontés à l’arme lourde à Bamako.

Publié le 2012-09-17 09:30:52 | French. News. Cn