Partager

Ce sont au total 69 dossiers transmis par la cellule d’appui aux structures de contrôle de l’Administration au procureur de la République près le tribunal de première instance de la Commune III du District de Bamako qui sont en instance du traitement auprès du tout nouveau pool économique et financier de Bamako.

Parmi ces dossiers, figurent en bonne place : la gestion des mairies et des affaires foncières. Ce rapport de vérification de la régularité de l’attribution des parcelles à Djicoroni-Para (contrôle général d’Etat 1999) ; le rapport de vérification des faits signalés sur la gestion de la mairie de la Commune I du District de Bamako ; rapport de l’inspection ponctuelle de la commune urbaine de San ; rapport de l’inspection ponctuelle de la Commune I du District de Bamako sur la gestion domaniale et foncière et le dysfonctionnement du conseil communal ; rapport de vérification des faits signalés dans la gestion de la mairie de la commune de San ; rapport de vérification de la gestion de la mairie de la commune de Koulikoro ; rapport de vérification de la gestion de la mairie de la Commune I du District de Bamako ; rapport de vérification de la gestion de la mairie de la Commune V du District de Bamako ; rapport de vérification de la gestion de la mairie de la Commune de Ségou ; rapport de vérification de la gestion de la mairie de la Commune de Gao ; rapport de vérification de la gestion de la mairie de la Commune de Mopti ; rapport de vérification de la gestion de la mairie de la Commune de Kita.

Dans ces dossiers, les élus communaux auront fort à faire avec les enquêteurs.
Haro sur les départements ministériels

Certains départements ministériels ont aussi été épinglés pour leur gestion. Les structures de contrôle de l’Etat, face à la gravité de la situation ont produit des rapports accablants qui ont atterri sur le bureau du procureur anti-corruption. Il s’agit entre autres : du rapport de vérification des faits signalés au niveau de certains services des ministères de l’Administration territoriale, de la Sécurité, des Affaires étrangères et des Maliens de l’Extérieur (contrôle général des services publics 2001) ; rapport de contrôle systématique de la DAF des ministères de l’Equipement, de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de l’Urbanisme (Inspection des Finances 2002) ; rapport de vérification du ministère des Forces Armées et des Anciens combattants (contrôle général des services publics 2002) ; rapport de la vérification de la Direction administrative et financière du ministère du travail et de la Fonction publique (contrôle général des services publics 2003) ; rapport de contrôle systématique des crédits marchandises mis à la disposition de certains ministères (contrôle général des services publics 2002) ; rapport de vérification systématique de la Direction Administrative et financière du ministère de l’Education (Inspection des finances 2003).

D’autres dossiers et non des moindres figurent sur le tableau de chasse du procureur anti-corruption. Ce sont entre autres : le rapport de vérification des faits signalés au niveau de la Direction générale de la Police nationale et des structures impliquées dans l’achat de mobylettes destinés aux agents (contrôle général des services publics 2002) ; le rapport de vérification de la gestion du Don Japonais au niveau des structures impliquées (contrôle général des services publics 2002) ; le rapport de vérification des paiements au comptant des factures de transport du coton escomptées à la BDM par la Société de Gestion en Manutention, Transport et Transit (SGMTT) pour le compte de la CMDT (contrôle général des services publics 2003) ; rapport de la vérification de l’application des recommandations issues de la vérification du compte du projet de construction de la cité administrative (contrôle général des services publics 2002) ; le rapport de vérification des arriérés de dépenses extrabudgétaires de l’Assemblée nationale (inspection des Finances 2003).

Rapport de vérification de la gestion des centres des Impôts de la Commune III du District de Bamako.Beaucoup d’autres dossiers sont entre les mains des enquêteurs. Nous comptons revenir dans nos prochains parutions sur tous ces dossiers avec force détail.

Birama Fall

18 Mars 2005