Partager

Le Premier ministre conservateur canadien Stephen Harper a remporté mardi les élections législatives au Canada avec un mandat renforcé, mais qui demeure minoritaire. Ce scrutin était le premier dans un pays du G7 à se dérouler dans la foulée de la tourmente financière mondiale et M. Harper est parvenu à convaincre les électeurs qu’il était le plus apte à diriger le pays dans la situation incertaine actuelle. Selon des résultats officiels presque définitifs, les conservateurs remportent 143 des 308 circonscriptions, un score supérieur aux 127 sièges qu’ils avaient dans la chambre sortante, mais insuffisant pour atteindre la majorité. Le Premier ministre, qui dirigeait un gouvernement minoritaire depuis le début 2006, a remercié les Canadiens de lui avoir confié un « mandat renforcé« , dans une période d’instabilité économique globale. M. Dion, qui dirige les libéraux depuis la fin 2006, a accepté crânement sa défaite qui risque de compromettre sa carrière politique dans un avenir pas trop lointain. Il a indiqué qu’il n’avait aucune intention de céder sa place, mais son parti ne manque pas de candidats à sa succession. (Afp)