Partager


L’Energie du Mali a décidé d’introduire dans son système de facturation électrique portant sur, les compteurs à prépaiement. Le premier arrivage de ce nouveau produit, 500 appareils, est dans nos murs en provenance d’Afrique du Sud. Le branchement des clients pilotes est prévu pour mi-janvier 2009.

‘année 2009 commencera, à EDM-SA, par l’introduction des compteurs à prépaiement dans le système de facturation électrique. La société entend, d’une part, évoluer avec la nouvelle technologie, d’autre part, mettre fin aux situations de factures impayées. Car, on ne consommera que ce qu’on aura payé. Le premier arrivage des compteurs à prépaiement, soit 500 appareils, en provenance d’Afrique du sud, est déjà disponible le depuis jeudi 20 novembre.

La direction d’EDM-SA a choisi la rive droite comme zone test pour expérimenter les nouveaux compteurs. Ce choix, selon la Direction d’EDM-SA, s’explique par le fait que cette partie du District est, présentement, le secteur par excellence des grands chantiers.

Les travaux d’installation de ces équipements seront assurés, en premier lieu, par des techniciens Sud-africains appartenant à la société Actaris, partenaire d’EDM-SA. La durée de leur séjour est d’un mois. Le temps d’apprendre aux techniciens maliens à se perfectionner. A rappeler qu’aujourd’hui, des informaticiens d’Energie du Mali sont en formation en Afrique du Sud.

La solution au retard du paiement des factures

L’EDM, dans le cadre de la mise à disposition des compteurs à prépaiement sur toute l’étendue du territoire national, entend approvisionner Bamako le premier avant d’étendre l’opération au reste du pays. Il faut souligner que 4 500 autres compteurs se trouvent présentement dans un bateau pour être acheminés à Bamako.
L’avènement des compteurs à prépaiement est attendu par EDM comme une opportunité pour améliorer et le taux de recouvrement et le taux de couverture en électricité du District.

Les clients pourront, à leur tour, en tirer beaucoup d’avantages. Il s’agit : primo, de la maîtrise de leur consommation, secundo, de gagner du temps en n’allant pas faire la queue devant les agences. En plus, ils n’auront pas à payer d’avance sur la consommation au moment de la signature du contrat avec EDM contrairement au cas des compteurs classiques.

Pour terminer, la Direction d’EDM a pris des dispositions pour que les cartes à prépaiement soient disponibles au niveau des guichets de toutes les agences de Bamako. Au moment opportun, des campagnes de communication seront organisées pour mieux informer les populations.

Abdoul Karim KONE

26 Novembre 2008