Partager

Malgré sa place de leader dans la promotion de l’économie nationale avec près de 40 % du PIB, la balance commerciale du Mali est déficitaire, précisera-il. Une situation, selon le ministre, que le gouvernement s’est engagé à résoudre avec l’adoption, en octobre dernier, de la Politique nationale de développement du commerce (PNDC).

Le président de la CCIM a informé à cette occasion de la mise en place de l’Union des chambres de commerce et d’industrie du G5-Sahel composée des chambres consulaires du Burkina Faso, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad et du Mali. Ses objectifs sont d’accompagner les chefs d’Etat dans la recherche de financement du G5-Sahel et de s’impliquer à travers le secteur privé local dans le processus de mise en œuvre des projets de développement économique.

Profitant de la tribune, Youssouf Bathily a aussi annoncé la tenue de la 46e session de l’Assemblée permanente des chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF) à Bamako en 2020. La même année, la 2e édition de la Foire intra-africaine se tiendra dans notre pays.

Youssouf Coulibaly

L’indicateur du renouveau du 26 Décembre 2018