Partager

Les députés doivent enfin prendre leurs responsabilités
La nouvelle est tombée mardi en fin de soirée, comme un cheveu dans la soupe. Après un Conseil de ministres extraordinaire, le Gouvernement de la Transition a décidé de demander à proroger pour la 2ème fois l’état d’urgence. Au moment où les états-majors politiques s’activent pour la précampagne de la présidentielle de juillet prochain, le Gouvernement veut donc leur mettre le bâton dans les roues, en réduisant leur liberté d’action. Le Projet de loi a été envoyé à l’Assemblée nationale pour adoption par les députés, au cours de la séance plénière de ce jeudi, après ce Conseil des ministres extraordinaire. L’Assemblée nationale doit purement et simplement rejeter cette prorogation, pour la simple et bonne raison qu’elle va perturber le déroulement normal de la campagne électorale. Les députés doivent prendre, pour une fois, toutes leurs responsabilités, en rappelant le Gouvernement à l’ordre, ne serait-ce qu’à cette seule occasion. L’Hémicycle malien est en effet souvent qualifié de simple boîte de résonnance, qui fait passer tous les projets de loi gouvernementaux comme lettres à la poste. C’est le moment de soigner son image auprès de l’opinion!

Le domicile de Tièman Hubert Coulibaly attaqué

Alors que le chef de la diplomatie malienne, Tièman Hubert Coulibaly, est en mission à Paris, son domicile a été attaqué par des hommes armés. A l’heure nous mettions sous presse, il y avait encore très peu de renseignements concernant l’identité des auteurs de l’attaque. Ce qui est sûr, c’est que des hommes armés s’en sont pris à son domicile à Faladiè Sema, non loin du Sahel vert. Il n’y avait pas de précisions concernant d’éventuels blessés, mais la maison est placée sous haute surveillance par les agents de la Garde républicaine. A qui profite le crime? Nous y reviendrons.

Présidentielle 2013 : la jeunesse URD s’investit

Afin de ratisser large lors de la présidentielle, la jeunesse de l’Union pour la République et la démocratie (URD), conduite par son Président, le Dr Madou Diallo, multiplie les initiatives. Ainsi, le Jeudi 30 mai dernier, elle a rencontré à la Maison des Jeunes de Bamako, les membres de l’association Collectif Mali Uni, conduit par son Président, Mamadou Sidibé.

Au-delà de la prise de contact, la rencontre visait à établir une stratégie de collaboration entre les deux entités, dans la perspective de la présidentielle de juillet prochain. C’est pour cette raison que le Président du Collectif Mali Uni a tenu à être clair: «il ne s’agit pas d’une fusion, mais d’une franche collaboration, dans le sens d’une assistance mutuelle».
Le Président de la jeunesse URD a souligné l’importance de ce partenariat mais n’a pas manqué de dire franchement au Collectif que toutes ses aspirations ne pourraient pas être prises en compte dans l’immédiat par le parti. Cependant, il a assuré leur prêter attention et promis qu’elles seraient traitées par ordre de priorité et d’opportunité.
Le patron de la jeunesse URD a aussi martelé que sa formation était un parti sérieux, qui accordait une attention particulière aux préoccupations des populations. Cela se traduit actuellement, d’après lui, par les nombreuses adhésions de cadres et militants venus d’autres partis.

Certaines préoccupations ont été abordées lors des échanges. Il s’agit notamment de l’assainissement du quartier de Banconi, de la matérialisation de l’emploi des jeunes et de la réhabilitation de la route qui relie la Commune de Bana à Bougouni.

Recueillies par Youssouf Diallo

22 Septembre du 6 Juin 2013