Partager

Tessalit donné aux USA?

Parmi les nombreuses solutions préconisées par les ressortissants du Nord, et plus précisément de la localité de Tessalit, celle de céder la base de Tessalit aux Etats Unis revient sans cesse. Selon eux, le Mali n’a ni les moyens militaires ni assez de ressources financières pour mener à bien tout seul cette guerre, qui se gagnera à l’usure. «Nous devons mettre notre égo, notre fierté et notre orgueil de côté pour voir la réalité en face. Nous ne pouvons pas combattre ces islamistes. Avant qu’il ne soit trop tard, nous devons nous donner la main avec les USA et leur céder la base de Tessalit. Même si c’est pour cent ans» a soutenu un élu lors d’une réunion entre cadres du Nord.

Il faut tout juste se rappeler que, de sources très confidentielles, l’ancien Président Moussa Traoré avait élaboré un document qui devait permettre cette cession. Certaines informations font aussi état d’un intérêt particulier de la France pour cette partie du Mali, qui est considérée comme «très stratégique». Par contre, d’autres Maliens croient fermement que le Mali, en tant qu’entité indivisible, ne doit être ni cédé ni négocié, sous quelque forme que ce soit.

Amachach résiste

Malgré trois assauts répétés d’AQMI & Co, le camp militaire d’Amachach tient toujours. Selon nos informations, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 mars, les rebelles, profitant de l’absence du trio des Colonels, ont voulu attaquer le camp. Mal leur en a pris, car c’est une cinglante défaite que leur ont infligée les hommes du Commandant Kassim Goita, qui avaient été ravitaillés par un avion quelques jours auparavant.

Selon des sources concordantes, les rebelles ont été pris dans un feu nourri alors qu’ils étaient dans l’oued qui borde le camp militaire. Au lever du jour, ce sont plusieurs corps sans vie et trois pick-up, bourrés d’explosifs, qui ont été récupérés par nos militaires. Amachach, pour ceux qui ne le savent pas, est une forteresse presque imprenable de front. Avec ses hauts murs, ses miradors impressionnants et la détermination des militaires qui y vivent avec leurs familles, les rebelles ont fort à faire.

Paul Mben

12 Mars 2012