Partager

Mme Samantha POWER, Représentante permanente des Etats-Unis auprès des Nations Unies séjourne à Bamako parmi la délégation des Nations Unies au Mali, et fera une déclaration à la presse ce lundi 03 février 2014. Son programme prévoit des échanges avec les leaders de la société civile. La déclaration à la presse sera consacrée à ces échanges et à la visite de la délégation des Nations Unies au Mali.

Déplacement du Conseil de sécurité au Mali : l’exigence d’un dialogue national inclusif

Les 15 membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont débuté dimanche une visite de deux jours au Mali. Leur programme prévoit une rencontre avec les autorités maliennes, notamment le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, le Premier ministre Oumar Tatam Ly, le Président de l’Assemblée nationale Issaka Sidibé, ainsi que le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et chef de la MINUSMA, M. Albert Koenders, des représentants des groupes signataires de l’accord préliminaire de Ouagadougou et des représentants de la société civile malienne. Sept mois après le déploiement de la MINUSMA au Mali, la visite du Conseil de sécurité a pour objectif de soutenir la stabilisation du pays et l’action de la Mission de l’ONU. Les membres du Conseil de sécurité souhaitent notamment appuyer la mise en place dès que possible d’un dialogue national inclusif pour une solution durable au Nord du Mali.

MINUSMA : le Représentant spécial Adjoint Abdoulaye Bathily à l’Assemblée Nationale

Jeudi, le Représentant spécial Adjoint Abdoulaye Bathily rencontrait le Président de l’Assemblée Nationale, Issaka Sidibé, afin de discuter des derniers développements politiques et de la venue prochaine du Conseil de sécurité au Mali, selon un communiqué de presse de la MINUSMA. L’Honorable Sidibé a exprimé sa gratitude à la MINUSMA pour le travail effectué jusqu’à présent. Il a également exprimé son souhait de rencontrer prochainement la délégation du Conseil de sécurité. M Bathily a souligné la volont&eacut.

Déplacement du Conseil de sécurité au Mali : l’exigence d’un dialogue national inclusif

Les 15 membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont débuté dimanche une visite de deux jours au Mali.
Leur programme prévoit une rencontre avec les autorités maliennes, notamment le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, le Premier ministre Oumar Tatam Ly, le Président de l’Assemblée nationale Issaka Sidibé, ainsi que le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et chef de la MINUSMA, M. Albert Koenders, des représentants des groupes signataires de l’accord préliminaire de Ouagadougou et des représentants de la société civile malienne.

Sept mois après le déploiement de la MINUSMA au Mali, la visite du Conseil de sécurité a pour objectif de soutenir la stabilisation du pays et l’action de la Mission de l’ONU. Les membres du Conseil de sécurité souhaitent notamment appuyer la mise en place dès que possible d’un dialogue national inclusif pour une solution durable au Nord du Mali.

La Rédaction

Le Républicain du 3 Février 2014