Partager

À cause de la prestation de serment des membres de la cour constitutionnelle ce lundi 10 mars :
IBK retarde son voyage sur Johannesburg

Dans notre précédente parution, nous évoquions la convocation de Ibrahim Boubacar Kéïta à Johannesbourg par la Commission des affaires internationales et des règlements des conflits du Parlement panafricain dont il est membre.

Nous relevions à cet effet que c’est en principe samedi 8 mars que l’ancien président de l’Assemblée nationale devrait quitter Bamako pour la capitale sud-africaine. Nous concluions que l’appel du devoir oblige IBK à être au rendez-vous et pour cette raison, il ne pourrait pas participer à la prestation de serment des membres de la Cour Constitutionnelle, prévue ce lundi.

Eh bien ! IBK a enfin décidé de retarder son voyage pour participer à cette importante cérémonie qui aura lieu devant l’Assemblée nationale et la Cour Suprême réunies, Place de la République. Aussitôt après cet événement, IBK prendra son vol via Dakar pour rejoindre le pays de Nelson Mandela où il devra dignement représenter les députés maliens.

Le Médiateur de la République du Mali, honoré par le Roi du Maroc

Le Médiateur de la République du Mali, Mme Diakité Fatoumata N’Diaye, a été élevée jeudi dernier au grade de Commandeur par le Roi Mohamed VI du Maroc. Cette information a été livrée par l’Agence de presse marocaine (MAP).

Cette distinction, «le Ouissam», une des plus prestigieuses du Royaume alaouite, a été remise à Mme Diakité par M’hamed Iraki de «Wali Al Madhalim» (institution du Médiateur au Maroc).

Selon un communiqué de l’institution, ce Ouissam est le signe de «reconnaissance des efforts consentis par Mme Diakité au service de la préservation des droits de l’homme en général et de la Médiation en particulier».

Le communiqué relève également le rôle que joue notre compatriote en faveur de la promotion des institutions, appelées Médiateurs de la République, sur les plans africain et francophone.

10 Mars 2008.