Partager

Les brèves: ATT et Boubèye sans la presse

Depuis l’ouverture de la campagne électorale le 8 avril dernier, les principaux candidats notamment IBK, Tiébilé Dramé , ATT et Soumeylou Boubèye Maïga sont sur le terrain.
Les deux premiers se déplacent avec certains journalistes qui rendent quotidiennement compte de leur campagne.
Les deux derniers évitent la presse et se déplacent sans aucun journaliste de la presse écrite.
C’est pourquoi, IBK et Tiébilé Dramé sont plus visibles dans les journaux que ATT et Boubèye.
On est donc fondé à se demander de quoi ATT et Boubèye ont peur.

Le lendemain de l’ouverture de la campagne, le candidat IBK à la tête d’une forte délégation est allé se ressourcer dans le Mandé avant de prendre la direction de Ségou où il a sillonné toute la région. Auparavant, il était passé par Fana et Dioïla.
Depuis le lundi 16, il est dans la région de Sikasso où un accueil triomphal lui a été réservé dans sa ville natale de Koutiala et dans la capitale du Kénédougou.
Quant à ATT, il était également dans le Mandé, le même jour que IBK. Après, son cortège s’est dirigé vers la région de Tombouctou.
En compagnie de Soumaïla Cissé, président de la commission de l’UEMOA, ATT a eu droit à un accueil des grands jours à Niafunké, ville natale de son challenger de 2002, Goundam, Diré et Tombouctou. De la ville mystérieuse, le président sortant a pris son avion à destination du Niger, puis du Gabon.
Ensuite, ATT est revenu au bercail pour aller dans les régions de Gao et Kidal. Il est attendu à Bamako ce mercredi et devrait rencontrer le monde rural à Sanankoroba cet après-midi. IBK à Kayes ce mercredi et ATT à Sanankoroba

18 avril 2007.