Partager

Les autorités soudanaises et chinoises tentaient lundi de rassembler des informations sur l’enlèvement samedi de neuf employés chinois du secteur pétrolier près de la région pétrolifère controversée d’Abyei, dans le centre du Soudan. « Nous essayons de rassembler de nouvelles informations », a affirmé l’ambassadeur de Chine dans la capitale soudanaise, Li Chengwen. « Jusqu’à maintenant nous n’avons aucune information sur les ravisseurs. Il n’y a pas de communication entre nous et les kidnappés ou les kidnappeurs », a-t-il ajouté. 3 ingénieurs et 6 ouvriers de la compagnie publique China National Petroleum Corporation (CNPC) ont été enlevés samedi vers midi « sur la route » et « probablement par des hommes armés« , avait affirmé un porte-parole de l’ambassade dimanche. Le ministère soudanais des Affaires étrangères a confirmé l’enlèvement, précisant qu’il est survenu dans une zone appelée « Block four » au milieu des champs pétroliers, dans l’Etat du Kordofan-Sud. Selon une source diplomatique à Khartoum, l’un des deux chauffeurs soudanais a aussi été capturé lors de cet enlèvement. (Afp)