Partager


Le Comité Olympique et l’Etat ont mis les bouchées doubles


Les Jeux Olympiques qui se déroulent tous les quatre ans constituent l’événement majeur des Comités nationaux olympiques des pays du monde. C’est la plus grande compétition sportive que le monde moderne puisse organiser. Le Mali a la chance, depuis bientôt quatre ans, de voir sa participation aller crescendo. Auparavant, il ne présentait qu’un ou deux athlètes. A Athènes en 2004, c’est l’équipe de football qui représentait le Mali.

Pour les prochains Jeux Olympiques, prévus du 8 au 27 août en Chine, le Mali sera représenté par une délégation de qualité, avec la participation de l’équipe nationale féminine de basket-ball, en natation, en athlétisme et en taekwondo.

« Aujourd’hui, nous remercions le bon Dieu puisqu’il y aura des athlètes de qualité maliens qui vont défendre le drapeau national aux Jeux Olympiques. C’est vous dire que le Mali n’est plus dans la logique de l’universalité des Jeux, qui était, de se contenter d’être invité. Alors que cette année, les athlètes maliens sont qualifiés à part les deux nageurs.

Ce qui est un signe de satisfaction et une fierté pour le mouvement sportif malien. Pour la première fois, Daba Modibo Kéïta qui est le seul qualifié au niveau mondial pour le continent africain va défendre nos couleurs en Taekwondo. Sans oublier aussi, l’équipe nationale féminine de basket-ball (champion d’Afrique) qui sera le porte drapeau du Continent.


Nous sommes en train de récolter le fruit que nous avons semé
 » nous a confié, Habib Sissoko, le Président du Comité National Olympique et Sportif du Mali. Une manière de dire que le sport malien se porte très bien. Pour Habib Sissoko, « personne ne s’en prend à la Fédération Malienne de Natation parce qu’il n’ y a plus de piscine olympique au Mali pour faire une compétition de qualité« .

S’agissant de la délégation malienne qui sera présente aux Jeux, le nombre des accrédités s’élève à 50 personnes. L’équipe nationale féminine de basket-ball sera composée de douze joueuses. En Natation, c’est Mariam Pauline Kéïta (100 m brasse) et Mohamed Coulibaly (crowl) qui sont les deux nageurs. En athlétisme, il s’agit de Kadiatou Camara dite « La » (200 m) et de Ibrahim Maïga (400 m). Sans oublier Daba Modibo Kéïta en Taekwondo.

Parlant de la préparation, le patron du Comité National Olympique et Sportif du Mali, Habib Sissoko s’est dit très fier de l’effort déployé par le gouvernement du Mali, à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports, pour mieux préparer les athlètes. Ce sont les Etats-Unis que Daba Modibo Kéïta a choisis pour sa préparation.

Celui que Habib Sissoko qualifie d’espoir pour le Mali aux Jeux est en bonne condition physique. Selon nos informations, il est moralement prêt pour rééditer son exploit de Champion du Monde. « Mon souhait le plus ardent, c’est de voir Daba Modibo Kéïta en pleine forme et en bonne santé, le jour de son combat. Nous comptons beaucoup sur lui pour défendre dignement notre cher Mali en nous offrant une médaille.

Nous espérons qu’avec la bénédiction du Bon Dieu, il va le faire« . Parole de Habib Sissoko. Daba Modibo Kéïta est attendu à Beijing, le 3 août prochain. L’équipe nationale féminine de basket était récemment à Nevers, en France.

Les championnes d’Afrique ont disputé deux matches amicaux, les 5 et 6 juillet, contre l’Angleterre qu’elles ont gagnés. Hamchatou Maïga et ses coéquipières avaient disputé, auparavant, deux rencontres contre les Hollandaises à Paris.

Les protégées de José Ruiz avaient battu, à deux reprises, l’équipe nationale féminine tunisienne lors d’un stage en Tunisie, du 5 au 18 juin dernier. Les basketteuses maliennes étaient, du 11 au 20 juillet, en Espagne, dans le cadre d’un accord de partenariat qui existe avec le Mali.

C’est en principe, hier, jeudi 31 juillet, que l’équipe nationale féminine de basket devrait quitter Mulhouse en France pour Hancé en Chine où elle participera à un tournoi international organisé par la FIBA, du 1er au 5 août. Aux Jeux Olympiques, il faut préciser que les basketteuses maliennes évolueront dans le même groupe que les Etats-Unis, la Chine et l’Australie.

Un groupe qui semblerait être difficile pour les nôtres. C’est en Malaisie que Kadiatou Camara et Ibrahim Maïga se sont préparés. Les deux athlètes ont d’abord commencé leur préparation par un stage à Nabeul en Tunisie, avant d’aller au Centre international d’athlétisme de Dakar.

Le choix de ce centre n’est pas fortuit puisqu’ils y sont tous deux pensionnaires. Avant de participer au tournoi de la solidarité de Bamako, au stage CONFEJES et au championnat d’Afrique à Addis Abeba en Ethiopie.

C’est le 7 août prochain qu’ils seront à Beijing. Pour Habib Sissoko, l’ambition du Comité national olympique et sportif du Mali, c’est de voir davantage plus d’athlètes maliens aux prochains Jeux Olympiques. Sa plus grande satisfaction, reste l’implication du gouvernement dans le domaine du Sport.


Alou B HAIDARA


Le mouvement sportif très honoré par la présence d’ATT

C’est à l’occasion de sa conférence de presse, marquant le premier anniversaire de son investiture pour son deuxième mandat, le 8 juin 2008, dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, que le Président de la République, Amadou Toumani Touré, a confirmé sa participation aux Jeux Olympiques. « Le Mali participera bien sûr aux Jeux Olympiques et je conduirai personnellement une importante délégation pour assister à la cérémonie d’ouverture » avait-t-il annoncé.

Une occasion pour ATT de préciser devant les nombreux journalistes présents, qu’il accompagnera d’abord les athlètes maliens qui nourrissent beaucoup d’ambitions pour se distinguer. Le Chef de l’Etat sera également à Beijing pour marquer l’amitié et la fraternité qui « symbolisent les relations diplomatiques sino-maliennes« .

Pour ATT, l’essentiel pour les Jeux Olympiques, c’est de participer et de partir pour établir des performances. « Le Mali a des chances de médailles avec Daba Modibo Kéïta en taekwondo et l’équipe féminine de basket, championne d’Afrique en titre.

Il faut aussi dire que je serai personnellement présent à Pékin parce que les relations entre le Mali et la Chine ne sont plus des rapports d’Etat, mais des liens d’amitié plus profonds. La Chine est un partenaire très stratégique pour le Mali« . Parole du Président de la République, Amadou Toumani Touré. Le Président du Comité National Olympique et Sportif du Mali, Habib Sissoko, manque de mots pour qualifier l’acte du Président ATT d’être aux côtés des athlètes Maliens.

« C’est un sentiment de joie et de fierté pour le mouvement sportif malien de voir le Chef de l’Etat aux côtés de nos athlètes. Nous sommes vraiment comblés et nous ne pouvons qu’exprimer notre joie. Je pense que le Président ATT a bien compris l’importance du sport. Accepter d’accompagner sa jeunesse, c’est très important pour le Comité national olympique et sportif. Il a tout simplement accordé de l’importance à sa jeunesse » nous a confié Habib Sissoko.

A.B. HAIDARA

01 Aout 2008