Partager

Avant le 10 janvier 2008, date butoir pour les sélectionneurs pour fournir la liste définitive des 23 joueurs devant prendre part à la Coupe d’Afrique des nations (Can), les techniciens des équipes nationales sont en train de publier la liste des joueurs susceptibles d’être convoqués pour le rendez-vous du football africain. L’entraîneur national Jean-François Jodar a donné le 11 décembre 2007 la liste de 28 Aigles parmi lesquels il devra choisir 23 pour la Can. Mais d’ores et déjà, l’on notera qu’aucun joueur du championnat local n’accompagnera les Aigles.

Deux gardiens de but, 10 défenseurs, 9 milieux de terrain, 7 attaquants, soit au total 28 joueurs… tel a été le schéma choisi par le sélectionneur national Jean-François Jodar qui a publié mardi la liste des 28 Aigles présélectionnés pour la Can-2008 du 20 janvier au 10 février au Ghana.

Comme le coach français l’avait laissé entendre, il n’y a pas eu de grand bouleversement sur cette liste, la plupart des joueurs ayant joué les éliminatoires sont présents, à l’exception des locaux. En effet, la grande surprise est venue du côté de ceux-ci dont aucun ne figure sur cette liste.
Surtout que Jodar avait promis d’étoffer son effectif avec certains joueurs des Aigles B (sélection locale) ayant remporté la Coupe Amilcar Cabral et participé à la première édition de la coupe de l’Uémoa. Ils devaient servir de doublure dans certains secteurs de l’équipe.

Nous pouvons notamment citer les cas des gardiens Soumbeyla Diakité (Stade malien de Bamako) et Cheick Oumar Bathily (DAC), Souleymane Dembélé (DAC) et le transfuge du COB au Djoliba, Amadou Sidibé. Une première Can donc pour le Mali sans joueur local dans ses rangs.

Le technicien français aurait peut-être pensé que les joueurs évoluant dans le championnat national ne seront pas suffisamment en jambe, du moins physiquement pour cette compétition de haut niveau, raison d’autant plus juste que le championnat national ne démarre que demain.

Du côté des expatriés, on note la sélection d’Oumar Sissoko, le jeune keeper du FC Metz (L1, France) qui avait fait ses preuves avec les Aigles espoirs lors des éliminatoires des Jeux olympiques de Pékin-2008.
La défense enregistre les retours de Sékou Berthé (Panionios/Grèce), Fousseiny Diawara (Saint Etienne, L1 France), d’Eric Chelles (Valenciennes, L1 France) et de Sammy Traoré (Auxerre, L1 France). Si la présélection des deux premiers est surprenante, celle des deux autres ne l’est guère dans la mesure où ils contribuent largement au rayonnement de leurs clubs respectifs dans le championnat français.

Il faut signaler l’absence du champion d’Europe-2005 avec Liverpool et actuel sociétaire de Portsmouth Djimi Traoré. Absent depuis le match nul concédé à domicile face aux Ecureuils du Bénin, l’ancien capitaine des Aigles Soumaïla Coulibaly (Borussia Moenchengladbach/Allemagne) signe son retour dans le secteur médian aux côtés du jeune talentueux niçois El hadj Mahamane Traoré. Inattendue, paraît leur présélection quand on sait qu’ils n’avaient même pas été convoqués pour les « matches d’essai » du dernier stage parisien.

L’attaque de la présélection est composée des ténors comme Frédéric Oumar Kanouté (FC Séville), Mamadou Diallo (Qatar SC, Qatar), Mamadi Sidibé (Stoke City/Angleterre) et Dramane Traoré (Lokomotiv Moscou/Russie). Ils sont associés à Modibo Maïga (Le Mans/France), Bakaye Traoré (Amiens/France), Mahamadou Dissa (Roeselare/Belgique).

Lors du dernier regroupement des Aigles, le Soulier d’argent de la Coupe du monde junior de Nigeria-1999, qui fait les beaux jours de son club, a fait une prestation bien appréciée par Jodar.
Il convient aussi de signaler l’absence sur cette liste du Nantais Mamadou Bagayoko. Selon certaines sources, le sélectionneur national n’aurait pas réussi à convaincre « l’enfant de Kéla », dont la dernière apparition avec les Aigles remonte à Mali-Togo du 27 mars 2005, pour qu’il endosse de nouveau le maillot national.

De toute façon, ce n’est qu’une liste de présélection à partir de laquelle le sélectionneur national tirera ses 23 guerriers qui iront à la conquête d’un premier titre continental tant désiré par le peuple malien. Au finish, les joueurs qui ont disputé les éliminatoires de la Can ont de très fortes chances d’être retenus sur la liste définitive du technicien français.

Liste des joueurs présélectionnés

Gardiens : Mahamadou Sidibé (Pasgiannina/Grèce), Oumar Sissoko (Metz/France)

Défenseurs : Sékou Berthé (Panionios/Grèce), Adama Coulibaly (Lens/France), Moussa Coulibaly (Mouloudia Alger/Algérie)), Souleymane Diamouténé (Lecce/Italie), Fousseiny Diawara (St Etienne/France), Cédric Kanté (Nice/France), Boubacar Sidiki Koné (Maghreb Fès/Maroc), Eric Sékou Chelle (Valenciennes/France), Adama Tamboura (Helsingborg/Suède), Sammy Traoré (Auxerre/France)

Milieux de terrain : Soumaïla Coulibaly (Borussia Moenchengladbach/Allemagne), Drissa Diakité (Nice/France), Mahamadou Diarra (Real Madrid/Espagne), Alphousseini Kéita (Le Mans/France), Seydou Kéita (FC Séville/Espagne), Djibril Sidibé (Châteauroux/France), Mohamed Lamine Sissoko (Liverpool/Angleterre), Bassala Touré (Levadiakos/Grèce), Mahamane Traoré (Nice/France)

Attaquants : Mamadou Diallo (Qatar SC/Qatar), Mahamadou Dissa (Roeselare/Belgique), Frédéric Kanouté (FC Séville/Espagne), Modibo Maïga (Le Mans/France), Mamady Sidibé (Stoke City/Angleterre), Bakaye Traoré (Amiens/France), Dramane Traoré (Lokomotiv Moscou/Russie)

Entraîneur : Jean-François Jodar
Adjoint : Amadou Pathé Diallo

Ogopémo Ouologuem
(stagiaire)

13 Décembre 2007.