Partager

Tribune de presse exiguë

Encore une fois le Ohene Djan Stadium et sa tribune de presse se sont avérés exigus pour contenir les journalistes accrédités à l’occasion de la finale de dimanche dernier entre le Cameroun et l’Egypte. Certains confrères n’ont pu accéder à la tribune de presse, faute de places disponibles.

Présence de hautes personnalités

Parmi les présences de marque, l’on cite particulièrement l’ancien président de l’Union Africaine Alpha Oumar Konaré, Sepp Blatter président de la Fifa, Issa Hayatou président de la Caf et le président John Kuffuor, du Ghana.

Ambiance de carnaval

L’ambiance au sein d’Ohene Djan était en cette soirée footbalistique bien spécifique, avec des groupes de ballets improvisés du Cameroun et d’Egypte, conférant un aspect de fête à la rencontre, surtout à la fin du match.


Un journaliste égyptien s’évanouit de joie

Le but marqué par Mohamed Abuterika à la 76e de jeu pour l’Egypte, a été salué par un tonnerre d applaudissement de la part de la galerie des pharaons une référence en Afrique. Et par la même circonstance un reporter égyptien micro à la main à la tribune de presse s’est évanoui. Il a été transporté d’urgence par le service médical du stade.


Arbitrage parfait

L’arbitrage du Béninois Codja Koffi a été sans faille, permettant aux deux équipes en présence d’évoluer avec l’esprit sein et les nerfs bien calmes. Nous n’avons d’ailleurs relevé aucune infraction de jeu qui méritait un avertissement. Bravo voilà un match disputé avec un esprit fair-play exemplaire de part et d’autre. Une prestation saluée à juste valeur à la fin du match par le président de la commission des arbitres de la Caf, notre compatriote Amadou Diakité.

Le Niet du Cameroun à l’arbitrage maghrébin

Les arbitres Maghrébins dont l’Algérien Mohamed Benouzza ont été écartés de la finale du fait de la présence de l’Egypte et des réticences du Cameroun.


Hassan Shehata adore les pigeons

Les supporters égyptiens et le directeur des sports Hassan Chakr ont demandé au ministre des Sports, de renouveler le contrat du sélectionneur Hassan Shehata et de ses adjoints, à la suite du sacre des Pharaons. L’ancien milieu de terrain du Zamalek et de la sélection nationale, ne dort jamais la veille d’un match sans voir ses pigeons dans son pigeonnier. Ses joueurs lui ont promis quel que soit le résultat de la finale contre le Cameroun de lui offrir 4 couples de pigeons. Le nombre de buts inscrits aux Eléphants et aux Lions indomptables durant cette Can, et les pigeons ont été aperçus après le coup de sifflet final dans les rangs de pharaons.

Rassemblée par B. D. S.

Les Echos du 12 février 2008.