Partager

une-90.jpgAthènes, été 2004 : tout le pays se souvient de ces JO. L’olympiade grecque reste un grand cru pour le sport égyptien, avec 5 médailles remportées. Les JO de Pékin, ont débuté le 8 août ; seront-ils aussi prolifiques ?
Comme en 2004, les sports de combat restent des disciplines chères au cœur des Egyptiens. Le pays sera représenté en boxe, taekwondo, judo, ou encore lutte gréco romaine. A Athènes, c’est justement dans cette discipline que l’Egypte a conquis son unique titre olympique avec Ibrahim Karim. Les Egyptiens avaient également brillé en boxe, en ramenant trois médailles (l’argent pour Ali Mohamed en + de 91 kg, le bronze pour Ismael Ahmed et Elsayed Mohamed, respectivement classés en poids légers et poids lourds). Enfin la cinquième récompense égyptienne avait la couleur de l’argent, elle était portée par Bayoumi Tamer (taekwondo – de 56kg).

A la recherche d’un titre olympique en pentathlon moderne

Mais cette année, la principale chance de médaille repose sur une jeune athlète, Aya Medani, devenue le porte drapeau égyptien d’un sport méconnu : le pentathlon moderne.
Le principe est simple : 5 épreuves en une journée. On commence avec du tir, puis on enchaine avec de l’escrime, de la natation, de l’équitation, et enfin on termine avec un cross de 3000 mètres.

La jeune Aya Medani, championne d’Afrique 2007 et vice championne du monde 2008, devra se méfier de la concurrence de la française Amélie Caze. Avec trois qualifiés en pentathlon moderne, l’Egypte pourrait bien faire sortir de l’ombre une discipline quasi inconnue.

Sports collectifs, badminton, les nouveautés de l’olympiade 2008

Pour sa vingtième olympiade, l’Egypte sera bien représentée en sports collectifs, avec notamment des équipes qualifiées en volley ou encore en handball. A saluer également, le pays sera représenté en gym, escrime, aviron ou encore natation synchronisée.

Autre point à relever, pour la première fois une équipe égyptienne de badminton a réussi à se qualifier. Le badminton est un sport qui a le vent en poupe en Afrique, puisque cette année, 10 équipes du continent participeront au concours, contre seulement 1 en 2004. Peut-être l’occasion de ramener la première médaille du pays, et même du continent, dans une discipline inscrite au programme olympique en 1992.


Jessica BISSAY. (www.lepetitjournal.com – Le Caire – Alexandrie) lundi 11 août 2008