Partager

C’est la liste Urd-Yelema-Mpr, que le Mouvement Sabati 2012 soutient en Commune V du district de Bamako. Et là les militants de Sabati 2012, un regroupement d’association religieuse mis en place pour soutenir IBK, croiseront le fer avec ceux de la liste RPM-ADP Maliba, également en lice dans cette localité.

C’est pour annoncer les couleurs que Sabati de la commune V a organisé un grand meeting de soutien à l’alliance Urd-Yelema-Mpr dans la circonscription électorale de la Commune V, le dimanche 17 novembre 2013 dans la salle Bazoumana Ba du Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba. Les candidats Soungalo Traoré de l’Urd, Abidine Issa Sangaré du Yelema et Mamadou Sinè Traoré du Mpr étaient tous là, en présence des présidents du Mpr, Choguel Kokala Maiga, du Mouvement Sabati 2012 de la commune V, Ahamadou Coulibaly et de nombreuses autres personnalités.

Incroyable mais vrais. Qui l’eut cru! Le Mouvement Sabati 2012 par la voix de son président du Bureau national, Moussa Boubacar Ba disait qu’ils feront tout pour accorder la majorité parlementaire au président élu Ibrahim Boubacar Keita du Rpm. On réalise aujourd’hui, que cette donne peut changer, et qu’elle a finalement changé en Commune V où le Mouvement soutient la liste Urd-Yelema-Mpr contre celle du Rpm-Adp Maliba. Faut-il parler de rupture? Le président du Mouvement Sabati 2012 de la commune V affirme le contraire. Il évoque des differences entre la présidentielle et les législatives plus proche des électeurs. Avant de signaler que leur mission n’est pas de soutenir un parti politique mais plutôt, Sabati voit les hommes. « C’est après l’écoute de 14 partis politiques que nous avons décidé de soutenir la liste Urd-Yelema-Mpr. Ces trois candidats ont tous fait leur preuve dans la commune surtout à l’endroit de l’islam. A cet effet je demande à tous les militants de faire tout pour que cette liste puisse passer dès le premier tour (takokelen) », a-t-il conclu. Imam Mohamed Barro abonde également dans le même sens.

« Le président de la République aussi bien que l’armée existent mais avec tout ça les Maliens sont inquiets car les promesses ne sont pas tenues. Nous ne sommes pas contre les autres partis politiques mais nous avons déjà signé un accord avec cette alliance. A cet effet, l’islam même n’autorise pas la trahison », a conclu Imam Barro. Après la présentation des trois candidats par le modérateur, Mohamed Kébé, le directeur de campagne de l’alliance Urd-Yelema-Mpr, Demba Fanè et la représentante des femmes, Mme Coulibaly Kadiatou Diabaté ont demandé à la population de la commune V de voter massivement pour cette alliance.

« Il n’y’a pas une autre liste qui peut vaincre celle-ci. Quand les musulmans et les femmes ne soutiennent pas une liste, la victoire est difficile », ont-ils dit. Un défi lancé à l’endroit de la liste RPM-ADP dont la défaite est ainsi annoncée par leurs adversaires.

Aguibou Sogodogo

Le Républicain du 19 Novembre 2013