Partager

DEMA-CNID-RJP ; MPR-URD-YELEMA ; RPM-ADP MALIBA ; CODEM-RPDM sont entre autres les listes qui vont s’affronter pour les trois fauteuils de députés alloués à la Commune V du District de Bamako. Au vu de la composition des alliances, ils sont nombreux à prédire une rude bataille à l’occasion de ces élections législatives.

ADEMA-CNID-RJP

« Une Alliance stratégique ». C’est en tout cas ce que pensent beaucoup d’observateurs politiques à propos de l’Alliance ADEMA- Cnid- Rjp en Commune V. Cette alliance faite sur la base de confiance entre les alliés, a de fortes chances de l’emporter. Du moins, de l’avis de quelques observateurs. Si l’Adema n’a pas toujours rayonné dans ladite commune, il faut dire que le parti du Soleil levant avec l’honorable Fanta Mantchini Diarra a le vent en poupe en commune V. Le RJP, le petit poucet, peut surprendre. Son porte- étendard n’est autre que Mohamed Kimbiri. Celui- là même qui en plus de ses responsabilités au sein du Haut conseil islamique, de sa proximité avec Mahmoud Dicko (lui-même de la commune V) a beaucoup mouillé le maillot pour la cause de IBK lors des élections présidentielles. Les candidats de l’ADEMA et du CNID ne sont pas non plus méconnus des populations de la commune. Ce sont respectivement Mme Katilé Hadiaratou Sène, épouse du secrétaire général du Syndicat National des Travailleurs de l’Administration de l’Etat (SYNTADE) et Karim Togola, maire adjoint en CommuneV. A la tête de son ONG Vision Citoyenne du Millénaire (VCM), Mme Katilé Hadiaratou Sène, de part ses actions dans la commune, jouit d’une forte popularité auprès des jeunes et des femmes de son parti. Il en est de même pour Karim Togola, propriétaire du centre Togola de Sabalibougou.

MPR-URD-YELMEMA

L’URD qui a toujours su tirer son épingle du jeu dans la commune, est bien entourée par le parti du tigre et du jeune Moussa Mara. 2ème adjoint au maire de la commune V, Mamadou Sinè Traoré, secrétaire général du MPR est un homme politique d’une grande envergure dans la commune.

Connu pour son franc parler, il prône la devise : « parler peu et travailler plus ». L’URD, bien implantée dans la commune, peut compter sur son candidat Soungalo Traoré. Celui -là même qui a su, au fil des années, tisser une relation de confiance avec les populations de la commune V, espère voir ces mêmes populations juger leur liste à sa juste valeur. Président et candidat du jeune parti Yéléma en commune V, Abidine Issa Sangaré est une valeur sûre, aux côtés de Mamadou Sinè Traoré et de Soungalo Traoré. Les atouts, ce n’est pas ce qui manque au sein de cette alliance qui dit attendre la période des campagnes pour les faire valoir.

RPM-ADP Maliba

Le RPM dans cette alliance, a deux candidats contre un pour l’ADP. Les candidats du RPM sont Moussa Timbiné, le président de la jeunesse RPM et Oumou Simbo Keïta, présidente des femmes. Le candidat de l’ADP Maliba est Amadou Thiam. Après la victoire de leur candidat à la présidentielle en la personne d’Ibrahim Boubacar Keïta, il aurait été judicieux pour le RPM (qui n’a jamais joué les premiers rôles dans la commune V) de consolider les nombreux soutiens qu’il a eu autour de la candidature d’IBK. Des partis comme Yéléma, MPR, CNID, CODEM et des mouvements comme Sabati 2012 etc. pourraient aider le RPM à triompher dans la commune.

CODEM-RPDM

Cette alliance de partis qui dit n’avoir pas participé à l’oeuvre de destruction de ce pays, pense que ce sera l’élection des surprises. Elle est menée par Adama Sall, secrétaire général de la CODEM et Adama Touré du RPDM. Connu pour son militantisme au sein du MPR, Adama Sall, en déposant ses valises à la CODEM, a entraîné avec lui une frange importante de la jeunesse du parti dans la commune. Aujourd’hui à la tête de la CODEM, il multiplie les actions sur le terrain pour donner une place de choix à sa formation. Avec à ses côtés Adama Touré plus connu à Sabalibougou, la liste CODEM-RPDM compte créer la surprise au cours de ces législatives. Comme pour dire qu’elle croit fort en ses chances.

Les législatives sont des élections de proximité. Et l’ensemble des candidats de la commune V, chacun en sa manière, a su se forger une personnalité pour être représentatif des populations à quelque niveau que ce soit. La stature des candidats, ne permet pas aujourd’hui de dire sans risque de se tromper, quelle liste part avec la faveur des pronostics. Une chose est sûre : tous les candidats se valent. Pour le moment, dans les états- majors, on affûte les armes, en vue des campagnes qui s’annoncent très houleuses.

Mohamed DAGNOKO

Le Pouce du 14 Octobre 2013.