Partager

La victoire du FLN, aux élections législatives du 10 mai en Algérie a été obtenue grâce au président Abdelaziz Bouteflika, a estimé le président de l’Assemblée nationale sortante dans un entretien publié lundi par le quotidien Echorouk. Dans ce discours marquant le 67e anniversaire des massacres du 8 mai 1945, dans la région de Sétif, M. Bouteflika avait déclaré que « son appartenance politique était connue », sans citer explicitement le FLN, selon la presse algérienne. « Tout le monde sait que Bouteflika est le président d’honneur du FLN et le vote des Algériens en sa faveur était une réponse au souhait du chef de l’Etat qui a a crié haut et fort son soutien au courant nationaliste », a dit M. Ziari. « Le peuple a dit non aux islamistes. Son vote pour le FLN lors du scrutin du 10 mai est une réponse franche et décisive refusant l’aventure du projet islamiste », a encore estimé M. Ziari. Les résultats annoncés vendredi placent le FLN en tête avec 220 sièges suivi de son allié le Rassemblement national démocratique (RND) du Premier ministre Ahmed Ouyahia (68 sièges). Ces deux partis nationalistes détiennent la majorité absolue dans la future assemblée nationale qui comptera 462 députés. Les partis islamistes ont été laminés lors du scrutin du 10 mai, ne décrochant que 59 sièges. AFP.