Partager

Ayant damé le pion à tous les candidats à la présidentielle d’avril dernier, y compris le Général Amadou Toumani Touré, en commune IV du District de Bamako, Ibrahim Boubacar Kéïta, qui se présente à nouveau pour les législatives du 1er juillet prochain, est sûr de sa victoire dès le premier tour à l’issue de ces élections. L’assurance lui a été donnée par les populations qui soutiennent que personne ne peut le battre en commune IV du District de Bamako.

En tournée le week-end dernier dans les quartiers de la commune IV du District de Bamako où il est candidat avec son secrétaire général de section, Abdrahamane Sylla, IBK a laissé entendre partout où il est passé qu’il n’était pas venu battre campagne. «Je suis plutôt venu vous dire merci pour ce que vous avez fait pour moi lors de la présidentielle d’avril dernier», a-t-il déclaré.

Faut-il le rappeler qu’à l’issue du scrutin du 29 avril dernier, le président-candidat Amadou Toumani Touré a battu ses challengers partout sur toute l’étendue du territoire national sauf en commune IV du District de Bamako où il a été tenu en échec par Ibrahim Boubacar Kéïta. Ce dernier ne partage avec personne la commune IV du District de Bamako qui se trouve être son bastion.

Pour ce qui concerne les législatives du 1er juillet prochain, l’assurance lui a été donnée par les populations de sa commune qui soutiennent, haut et fort, que «personne ne peut battre IBK» à l’issue de ces législatives. «Nous ferons mieux que lors de la présidentielle. Et, nous allons faire élire IBK et Abdrahamane Sylla dès le premier tour» a soutenu le porte-parole de la Coordination des jeunes de Sébénikoro, Daye Koné. Les mêmes engagements ont été pris à Lassa, Lafiabougou, Taliko, Kalabambougou, Sibiribougou, Hamadallaye et Lafiabougou.

A l’endroit des populations de ces quartiers qui continuent de le soutenir pour tout ce qu’il est en train de faire pour les pauvres à travers la distribution gratuite des céréales et la prise en charge d’autres préoccupations, IBK a exprimé toute sa fierté et sa reconnaissance pour le combat qu’elles mènent pour sa modeste personne. Malgré tout, celles-ci n’ont pas manqué de demander son implication pour l’acquisition des corbillards, la clôture d’un cimetière, la finition d’une mosquée ou encore la valorisation de la fonction de l’imam.

IBK : «je n’ai pas voté pour la loi portant l’augmentation des primes des députés»

«Chers parents, frères et sœurs partout le complot visant à m’humilier a passé sauf en comme IV du District de Bamako. Vous m’avez honoré, que Dieu vous honore et qu’il fasse surtout en sorte que je vous sois reconnaissant. Je connais votre détermination et votre engagement pour ma modeste personne et pour le RPM. C’est pourquoi, j’ai dit que je ne battrai même pas campagne ici en commune IV du District de Bamako. Je me suis toujours acquitté de mes responsabilités tout en rehaussant l’image de marque des honorables députés. Cependant, je n’ai pas voté la dernière loi portant sur l’augmentation des primes d’installation des députés, car j’ai trouvé cette loi un peu excessive au regard du sens du combat que nous menons au nom du peuple» a-t-il souligné.

Avant d’indiquer à quel point il est indigné face aux déclarations de ses détracteurs : «mes chers militants, à la faveur de ces élections, vous rencontrerez toutes sortes de personnes.
Parmi eux, des citoyens malhonnêtes, des bandits au col blanc. Nous avons même fait sortir certains des mailles de la justice tout en payant des sommes faramineuses qu’ils doivent à des créanciers. Aujourd’hui, ce sont ces personnes qui sont devenues nos ennemis, elles nous combattent à tout prix. Elles essaient de vous dérouter. Contre ces personnes, nous ne ferons rien, absolument rien. Allah le Tout Puissant se chargera d’elles. Je ne suis pas dans la course pour moi-même mais pour vous chers concitoyens, car je sais combien vous êtes fatigués et combien vous souffrez.

C’est pourquoi, durant la législature qui tire vers sa fin, avec mes collaborateurs nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir afin d’adopter les lois dans l’intérêt supérieur de la nation et c’est ce que nous souhaitons faire pour toujours afin de vous soulager
».

Ainsi, IBK est déterminé à mener son combat pour le bonheur de ses concitoyens malgré les comportements peu orthodoxes des apprentis-sorciers qui tentent de lui barrer tout chemin. Malgré tout, certains détracteurs de IBK trouvent qu’il n’a rien fait surtout pour la commune IV.

Quand des candidats ne savent rien de la fonction du député

A ceux-ci, le maire de cette même commune, Issa Guindo, a laissé entendre qu’ils n’ont absolument rien compris de la fonction du député. «J’ai des inquiétudes quand j’entends les gens dire que IBK n’a rien fait et que quand ils seront élus, ils construiront des routes, des ponts, des dispensaires et que sais-je encore. Cela veut dire que ces candidats n’ont rien compris de la fonction du député. Ils veulent se substituer à nous les maires. Alors, pourquoi, chercher à être député. La fonction du député, c’est l’adoption des lois et le contrôle de l’exécutif. Et c’est ce que IBK a fait de tous les temps».

Ainsi, le message a été capté cinq sur cinq par les populations qui ont réaffirmé leur soutient à IBK au cours de cette tournée où, en plus des rencontres avec les notabilités, les chefs religieux, les meetings, il a donné le coup d’envoi d’une coupe de football à Sébénikoro, une première lancée de pétanque à Lafiabougou et a présidé plusieurs manifestations folkloriques de soutien à sa candidature à travers les quartiers.

Durant cette tournée, IBK n’a cessé de prendre des bains de foule pendant lesquels, il a distribué des milliers de poignées de mains et envoyé des baisers à ses fans.

Enfin, notons qu’en commune IV du District de Bamako, ce sont dix sept listes qui sont en compétition : RPM, CD, CNID, PPP, MPR, URS, PMPS, Indépendant BENKAN, ADEMA, PDR, SADI, PARENA, Indépendant Moussa Mara, Indépendant WELEKAN, MPLUS-RAMATA, MADI et MIRIA.

Alassane DIARRA

29 juin 2007.