Partager

La ville des 333 saints était en effervescence le dimanche 3 novembre 2013 à l’occasion du lancement de la campagne de Madani Tall, candidat du parti Avenir et Développement du Mali (ADM) pour les législatives du 24 novembre prochain.

Arrivé aux environs de 19h à Koroyomé, une localité qui se situe à 13 km de la ville de Tombouctou, Madani Tall y a été chaleureusement accueilli par une foule de grand jour dans laquelle on retrouvait outre les membres du bureau régional de l’ADM, des jeunes et de femmes. S’y ajoutent les leaders des associations de soutien, les notabilités de certains quartiers de la ville. Une mobilisation qui semble refléter le soutien du candidat par les populations de la ville de Tombouctou.

Après une longue nuit d’entretien avec ses collaborateurs venus de tous les coins de la région de Tombouctou et autres visiteurs, le président et candidat de l’ADM a rendu une visite de courtoisie aux 7 imams des mosquées de la ville mystérieuse du Mali. Cette visite a été une opportunité pour le candidat Madani Tall d’évoquer avec les leaders religieux, les principales raisons qui l’ont poussé à se présenter dans la circonscription de Tombouctou.

Ces raisons sont diverses : elles sont tantôt historiques, c’est le cas de l’attachement de son grand père El Hadji Oumar Tall à cette localité. Ce dernier, selon Madani Tall, a écrit même des manuscrits qui existent jusqu’à présent dans la grande bibliothèque de la ville.
Il a aussi rappelé aux différents imams, les réalisations qu’il a faites dans la région depuis quelques années. En 2009, Madani Tall a remis une ambulance à l’hôpital régional de Tombouctou comme aide. A cela s’ajoute l’électrification de la ville de Kabara située à 11 km de la ville de Tombouctou etc.

Le petit fils d’El-Hadji Oumar Tall a demandé la permission dans le plus grand respect aux leaders religieux d’organiser dans toutes les mosquées une compétition de lecture du saint coran qui fait parti de la culture tombouctienne. Cette compétition, selon le candidat du parti Avenir et Développement du Mali, sera le point de départ de sa campagne dans le cercle de Tombouctou.

Une initiative jugée intéressante par Abderhamane Ben Essayouti, l’imam de la mosquée de Djingarey Ber et les six autres imams de Tombouctou.
Le Candidat Madani Tall a enfin promis à chacun des 7 imams de partager avec eux les heures de prières dans leurs mosquées.

Ce qui l’a amené à bénéficier de la bénédiction et l’accompagnement des imams de Tombouctou.

Maliki Diallo, envoyé spécial

L’Indicateur du Renouveau du 06 Novembre 2013.