Partager

Donnée gagnante à Niono par les résultats proclamés par le ministère de l’Administration territoriale, l’Alliance Adp-Maliba a été déclassée par la Cour constitutionnelle. Diadié Bah et ses camarades crient au scandale et dénoncent un complot du parti présidentiel, le RPM dans la localité.

Privée des sièges mis à jeu dans la circonscription électorale de Niono par la Cour constitutionnelle, l’Alliance Adp-Maliba ne décolère pas. Son leader et homme d’affaires, Diadié Bah, crie au scandale et dénonce un complot du parti présidentiel, le RPM dans la localité. Joint au téléphone, il évoque « un plan machiavélique du RPM et de ses complices » dans la circonscription électorale de Niono. « Trois jours après le scrutin, les membres du bureau local du RPM se sont rendus dans les périphéries de la ville de Niono pour faire signer des actes par des présidents et assesseurs de bureau de vote demandant l’annulation de mes voix. Leur plan a été facilité par les agents électoraux. C’est ce que leur a permis de renverser la tendance à leur faveur », nous a expliqué Diadié Bah qui précise se remettre lentement de sa déception.

Ousmane Daou

L’Indicateur du Renouveau du 7 Janvier 2014