Partager

Pour le scrutin législatif du 24 novembre prochain, la liste RPM / ADP Maliba dans la circonscription électorale de la Commune V de Bamako peut compter sur le soutien des Hamallistes, ces disciples du puissant chef religieux de Nioro du Sahel. Ce soutien a été officialisé, le lundi 18 novembre 2013, au cours d’une rencontre dans une Zawiya de Daoudabougou, en présence de l’un des fils du guide spirituel, Moulaye Omar Haïdara.

C’est le sprint final pour la campagne pour les législatives du 24 novembre 2013. Pour ce dernier virage, les candidats et leurs soutiens multiplient les rencontres et meetings. C’est ainsi que l’un des fils du Chérif de Nioro, Moulaye Omar Haïdara, est personnellement descendu, le lundi 18 novembre 2013, sur le terrain, dans une Zawiya de Daoudabougou, pour battre campagne pour l’alliance RPM / ADP Maliba en Commune V.
Une manière sans doute de donner la réplique au mouvement politico-religieux Sabati 2012 qui avait, 24 heures plutôt, appelé à voter, au Palais de la Culture Amadou Hampathé Ba, pour la liste URD – Yelema – MPR dans la même circonscription.

Pour cette rencontre, les Hamallistes et autres fidèles de l’érudit de Nioro étaient venus très nombreux. La rencontre a commencé par des explications de la procédure de vote et les étapes que les fidèles doivent suivre pour faire le choix de la liste en question. Après ces explications et les mots de bienvenue du chef de quartier et de certains imams, la parole a été donnée à 2 des 3 candidats de la liste, Moussa Timbiné et Amadou Thiam. Ces derniers ont tour à tour remercié les fidèles pour leur mobilisation, avant de déclarer qu’ils seront des députés à hauteur des attentes des populations.

«Si nous sommes élus, nous reviendrons régulièrement vous expliquer les lois qui seront votées à l’Assemblée Nationale. Nous vous promettons aussi d’instaurer un cadre de dialogue permanent avec vous. Nous viendrons aussi prendre votre avis avant de nous prononcer sur les projets et propositions de lois à l’Assemblée» ont affirmé Moussa Timbiné et Amadou Thiam, qui ont ajouté qu’ils étaient candidats pour permettre à IBK d’avoir une majorité parlementaire, afin de faire face en toute liberté aux défis qui l’attendent.

Pour sa part, Moulaye Omar Haïdara a déclaré que son père allait soutenir des listes RPM dans 40 circonscriptions. Dans 16 autres, il va aider des listes des partis qui ont soutenu IBK lors de la présidentielle. Le fils du Chérif a aussi mis en garde les candidats. «Si vous êtes élus, songez aux plus faibles, aux pauvres. Ne laissez jamais les pauvres à la merci des plus puissants. Faites de la défense des plus pauvres vos priorités. Si vous ne le faites pas, vous allez nous trouver sur vos chemin» a déclaré avec véhémence Moulaye Omar Haïdara.

Avant d’expliquer que l’immixtion de son père dans le champ politique s’expliquait par sa volonté de défendre la religion musulmane, qui a failli être bafouée avec l’adoption en 2009 du Code de la famille et des personnes.

Yaya Samaké

22 Septembre du 21 Novembre 2013