Partager

Petit à petit, l’oiseau fait son nid, dit-on. Au vu des résultats – même provisoires – de ce second tour des législalatives, une majorité parlementaire, acquise au Président de la République, se confirme, petit à petit, au sein de la future Assemblée nationale.

En effet, on se rappelle qu’à la veille du scrutin présidentiel du 29 avril dernier, une alliance avait été créée en vue de soutenir le Président ATT, lui assurer la victoire dès le premier tour et lui offrir une majorité parlementaire. Ainsi, l’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) a vu le jour par la signature d’un protocole d’accord entre 44 partis.

Après avoir réussi leur premier objectif, c’est à dire l’élection d’ATT, dès le premier tour, avec 71,20% -, les partis membres de l’ADP sont en passe de réaliser leur 2e objectif. Et à l’allure où évoluent les choses, leur rêve est en passe de devenir une réalité.

Au premier tour, la mouvance présidentielle avait obtenu 13 élus. Une avance qui s’est améliorée avec les résultats obtenus dans les autres circonscriptions de l’intérieur du pays. Sur les 14 sièges à pouvoir dans le district, l’ADP en a enlevé 12, contre 2 pour le RPM.

Ainsi, en Commune I, c’est la liste Adema-CNID qui enlève les 2 sièges, avec 59,06% contre 40,94% pour la liste RPM.

En commune II, la liste CNID-MPR-URD remporte les 3 sièges, avec 56,81%, contre 43,19% pour la liste PCR-USRDA.

En commune III, la suprenante liste PCR, avec 55,14% a ravi le seul siège, face au puissant RPM qui a obtenu 44,86%.

EnCommune IV, c’est le RPM qui s’est adjugé les deux sièges, avec 51,59%, contre 48,41% pour le jeune indépendant Moussa Mara.

En Commune V, la puissante alliance Adema-CNID-URD enlève les 3 sièges avec 51,4%, contre 48,6% pour la liste PDR-MPR.

Enfin, en Commune VI, la liste URD perd la partie face à la liste Adema-MPR-UDD, avec 42,25% contre 57,75%.

Aux dernières nouvelles, la mouvance présidentielle est en tête à Bla, Koutiala, Nara, Ségou, Koulikoro, Kayes et Ténenkou. Par contre, à Nioro, Niono, Diéma et Bougouni, l’opposition est en passe de l’emporter.

Selon les pronostics, la mouvance présidentielle est d’emblée donnée gagnante des sièges du second tour à Bafoulabé, Yélimané, Kati, Sikasso, Tomininan, Douentza, Koro, Djenné, Bankass, Tombouctou, Gourma-Rhaouss et Ansongo.

Si ces prévisions se confirment, le président ATT sera assuré d’un solide soutien politique à l’hémicycle. Ce qui lui permettra de faire face à son Projet de Développement Economique et Social (PDES), surtout quand on sait que le Millenuim Challenge Account-Mali vient de dévoiler le contenu de son programme, ce 20 juillet.

Ainsi, les partis membres de l’ADP pourront traduire leurs promesses en actes, afin d’accompagner le Président de la République dans son dernier quinquennat.

Sadou BOCOUM

25 juillet 2007.