Partager

Sommaire:
Mopti : La liste Adema-Rnd dès le premier tour

Résultats des législatives en commune V : Il faudra aussi un second tour

MOPTI : LA LISTE ADEMA-RND DES LE PREMIER TOUR

elections7.jpgLe cercle de Mopti fait partie des rares circonscriptions où il y a un vainqueur dès le premier tour du scrutin, selon les résultats provisoires publiés par la commission locale de centralisation.

C’est la coalition ADEMA-RND qui obtient la majorité absolue dès le premier tour avec 24 631 voix, soit 53,24%. Elle est suivie de loin par la liste des indépendants SABU qui obtient 9 840 voix, soit 21,27%.

Les autres concurrents viennent également loin derrière : 3 929 voix, (8,49%) pour le CNID, 782 voix, (1,69%) pour le PRDT, 2 615 voix, soit (5,65%) pour la coalition US-RDA-UDD, 2 222 voix (4,80%) pour le groupement RPM-PER, 1104 voix, (2,39%) pour FAMA-BDIA, 1 138 (2,46%) pour les indépendants de Diam Nati.

A Mopti, les huit listes lancées dans la course de l’Hémicycle devaient être départagées par 161 232 électeurs inscrits. A l’arrivée, seulement 47 863 ont voté, soit un taux de participation de 29,69%. Les suffrages valablement exprimés se chiffrent à 46 288 voix pour 1 602 bulletins nuls.

D. COULIBALY

AMAP-Mopti



Bourem : LES INDEPENDANTS EN TETE

Dans le cercle de Bourem, ce sont les indépendants qui mènent la danse. Les listes des Indépendants Mohamed Ould Matali et Taoussa se sont détachées du reste du lot, constitué des partis URD, Parena, de la coalition ADEMA-RPM et de l’indépendant ADM Bourem.

L’indépendant Mohamed Ould Matali arrive en tête avec 13 365 voix suivi de liste Taoussa avec 10 118 voix.

La coalition ADEMA-RPM arrive en troisième position avec 9 602 voix contre 1605 voix pour l’URD, quatrième.

L’indépendant ADM Bourem est cinquième avec 908 voix. Le Parena ferme arrive en sixième position avec 219 voix.

Au total, 37 168 électeurs ont voté sur lesquels 35 817 suffrages ont été valablement exprimés. Le taux de participation a été de 47,54%. 78 170 électeurs étaient inscrits.

M. MAÏGA

AMAP-Bourem



NIONO : LES LISTES ADEMA-URD ET SADI-BDIA AU COUDE-A-COUDE

Ils étaient 131168 électeurs inscrits à voter dans le cercle de Niono pour élire 3 députés. Ces trois sièges étaient sollicités par 30 candidats.

A l’issue du scrutin qui s’est déroulé dans un bon esprit dans l’ensemble, l’alliance ADEMA-URD arrive en tête avec 23,08 % des voix (9 579 votants).

Elle est talonnée par l’alliance SADI-BDIA qui recueille 22,28 % des suffrages. En troisième position il y a la liste RPM-PARENA qui a obtenu 14,94 % des suffrages exprimés (6 199 voix).

Si ces résultats provisoires étaient confirmés, ce sont les listes ADEMA-URD et SADI-BDIA qui s’affronteront au second tour.

C.O.DIALLO

AMAP- NIONO



Nioro du Sahel : LE RPM EN TÊTE

Dans la capitale du Sahel occidental, le RPM est en ballottage favorable contre la coalition CNID-MPR-UDD. Le Rassemblement a obtenu 11 204 voix, soit 47,15% contre 9 223 voix, soit 38,81% pour la coalition.

Les deux premiers sont suivis par les indépendants SABU qui ont obtenu 2 287 voix, soit 9,62% et la liste indépendante pour le développement de l’agriculture et l’élevage (1049 voix, soit 4,41%).

Sur un total de 97 199 électeurs inscrits, le nombre de votants se chiffre à 25 522. Les suffrages exprimés valablement s’élèvent à 23 763 voix pour 1 759 bulletins nuls. Le taux de participation est estimé à 26,26%.

Rappelons que la campagne électorale à Nioro du Sahel, a été par moment très tendue. Des affrontements ont été évités de justesse à certains moments. Mais en dépit d’incidents mineurs, le scrutin s’est déroulé dans l’ensemble dans le calme.

M.DIAKITE

AMAP-Nioro du Sahel


Kangaba : DANS UN MOUCHOIR

Dans le cercle de Kangaba, 16 candidats étaient en compétition pour le seul siège à pouvoir. Selon les résultats provisoires publiés par la commission locale de centralisation des résultats, aucune des listes n’a pu obtenir la majorité absolue chez les 44.447 inscrits.

C’est le candidat du CDR, Me Faguimba Keïta qui vient en tête avec 2663 voix, soit 17,20 %. Il devance de très peu l’indépendant de Jama Jigui, Lassine Berthé qui a engrangé 2657 voix (17,16 %).

Ce dernier est lui-même talonné par le député sortant l’indépendant Yacouba Magassouba (2365 voix, soit 15,28 %), qui ne devance à tour que de quelques voix le candidat du RPM, Mahamoud Keïta avec 2259 voix, soit 14,59 %.

Ensuite vient Kamory Keita de l’URD avec 1954 voix, soit 12,62 %. Les autres candidats n’ont pas réussi à atteindre la barre des 1000 voix sur les 15475 suffrages exprimés. Le taux de participation s’élève à 36,82 %.



Douentza et Koro : FORTE PARTICIPATION MALGRE LA PLUIE

Dans la circonscription de Douentza, le taux de participation a atteint 45,67%, malgré la forte pluie qui s’est abattue sur cette localité le jour du scrutin. Sur les 8 listes en compétition, trois se sont détachées du lot.

Il s’agit de la liste PSP (17.421 voix, 39,01%), de la liste Adema (16.282 voix, 36,46%) et de la liste des indépendants « Unité, prospérité et développement » (4.476 voix, 9,81%). En principe, c’est donc le PSP et l’Adema croiseront le fer au second tour.

A Koro, la liste Adema a obtenu 30.923 voix, soit 44% des suffrages exprimés, tandis que l’alliance URD-Miria a recueilli 27.989 des voix, soit 39,82%. La liste URD-RND recueille 6531 voix (19,33%). La liste UDD a obtenu 4802 suffrages, soit 6,83% des voix.

Malgré la pluie, plus de la moitié des électeurs inscrits se sont rendus aux urnes (51,08%). Avec ses 149.322 électeurs, le cercle de Koro doit élire 4 députés dans 456 bureaux de vote.



Gao : L’ADEMA SANS COUP FÉRIR

Dans le cercle de Gao, l’Adema passe au 1er tour avec 27.398 voix soit 53,34 % des suffrages exprimés. Le parti de l’Abeille a dominé dans les communes Gabero, N’Chanadji, Intellit, Gouzourèye et Sonni Ali Ber.

La liste RPM-URD qui s’est imposée à Gao-ville et dans la commune de Tilemsi a recueilli 19.827 voix (38,56 %). L’alliance PCR-MPR est arrivée loin derrière en totalisant 4138 voix, soit 8,06 % des suffrages exprimés.

L’Adema remporte donc les 3 sièges à pourvoir à Gao selon les résultats provisoires publiés par la commission locale de centralisation. Il faut toujours préciser que c’est le ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales qui proclame les résultats officiels provisoires et que la Cour constitutionnelle est la seule habilitée à proclamer les résultats définitifs.



Yélimané : L’URD DEVANT

Comme dans la majeure partie des circonscriptions électorales du pays, il y aura un second tour à Yélimané. En effet aucune des cinq listes en compétition dans cette localité n’a obtenu la majorité absolue au terme du scrutin législatif de dimanche dernier.

Liste de l’Urd arrive en tête selon les résultats provisoires en obtenant 11891 voix, soit 46,47%. Son poursuivant immédiat est l’Alliance Adema-Us- Rda (9816 voix soit 38, 36%).

Si les résultats provisoires étaient confirmés ce sont ces deux listes qui croiseront le fer au second tour pour obtenir les deux sièges de député revenant à la circonscription.

La troisième place est revenue à l’Alliance Rpm-Parena (12,07%) suivie de la liste Cnid-Fyt (1,72%) et de la liste indépendante Convergence 2007 (1,37%).

Le scrutin du 1er juillet s’est déroulé dans des bonnes conditions d’organisation matérielle à Yélimané. Les électeurs ont voté dans le calme et la sérénité.

Sur 73378 inscrits, il a été enregistré 27406 votants et 1858 bulletins nuls. Les suffrages s’élèvent donc à 25585.


N. KONTAGA

AMAP-Yélimané


RESULTATS DES LEGISLATIVES EN COMMUNE V : IL FAUDRA AUSSI UN SECOND TOUR

Les résultats provisoires du premier tour des élections législatives de la Commune VI sont enfin tombés.

Selon ces résultats publiés par de la commission de centralisation des résultats du District, sur 186.057 inscrits dans cette circonscription, seulement 24.318 électeurs ont voté.

Les suffrages valables sont de l’ordre de 23.446 tandis que les bulletins nuls se chiffrent à 872. Le taux de participation est de 13,07%.

Vingt listes étaient en compétition pour le trois sièges à pourvoir dans cette commune. C’est la liste du groupement ADEMA-MPR-UDD qui arrive en tête avec 20,14%. Ensuite vient l’URD qui obtient 19,55 %.

En principe, ces deux listes vont au deuxième tour. La liste RPM-PCR vient en troisième position avec 12,03% des suffrages exprimés. Celle du CNID-RND recueille 9,76% des voix contre 6,21% des suffrages pour la liste « Espoir 2007 » son poursuivant direct.

La liste MIRIA pointe en sixième position avec 5,60 % de votants et la liste RDP-PIDS occupe la septième place avec 4,29% des voix. Le MCR-JT avec 3,87 % des suffrages et l’alliance PSP-UPD avec 3,53 % des voix se tiennent dans un mouchoir de poche.

La liste SADI qui totalise 2,50 % est immédiatement suivie par l’US-RDA qui récolte 2,25 des suffrages. La liste JGC a à son compteur 1,98 % des voix. Elle est talonnée par celle du RDS-PDR-UMP qui totalise 1,89 % des voix.

Les indépendants Faso-Djigui et la liste REDD font jeu égal avec chacun 1,40 % des suffrages exprimés. Suivent les listes UFDT (1,31 % des voix), AICD (0,95 %), l’UMDD (0,56), MORENA-PSD (0,51 %), et PUDP (0,34).

S. DOUMBIA

04 juillet 2007.