Partager

La sortie de la 29eme promotion de l’Ecole d’Etat Major Nationale de Koulikoro (EEMNK) fut célébrée le Vendredi 23 Juin 2017 au sein de l’ex-EMIA à Koulikoro. Cette promotion a été baptisée Feu Général Toumani SISSOKO affectueusement appelé ‘’TOM’’.

Les stagiaires de cette vingt neuvième promotion au nombre de 19 sont issus de neuf pays, à savoir : le Burkina Faso (1), le Cameroun(1), la cote d’ivoire (1), la Guinée Conakry (2), la Mauritanie (1), le Niger (1), le Sénégal (2), le Togo (1), et le Mali avec 8 stagiaires.

Les cinq premiers primés se classent comme suit : le major de cette 29eme promotion fut le Capitaine Moussa Yoro DIALLO du Mali, le deuxième a été le Capitaine Moussa N’Dour du Sénégal, le troisième Eric Marcelin AGNISSAN de la Côte d’ivoire. Le Capitaine Sidiki KOUMA et le capitaine Mohamed Dramane SIDIBE tous maliens ont été respectivement quatrième et cinquième. Il faut rappeler qu’un hommage a été rendu au Capitaine Victor DIARRA décédé au cours de la formation.

La cérémonie était présidée par le sous-chef d’Etat-major logistique représentant le chef d’Etat major des armées le colonel major Cheickna BATHILY en présence d’un parterre d’invités notamment les notabilités, les Maires et les administrateurs présents à Koulikoro.

Le Colonel Keba Sangaré, commandant du Centre d’instruction Boubacar Sada SY fut le premier à prononcer son discours. Il a remercié les pays amis qui ont bien voulu confié la formation de leur cadre à l’EEMNK. Il dira que le Centre à bénéficier d’une bibliothèque grâce au partenaire Allemand. La bibliothèque est un outil excellent et indispensable pour une formation. Il conclura que le centre a formé depuis sa création en 1988 679 officiers dont 306 sont des maliens.

L’EEMNK fidèle à sa vocation depuis vingt-neuf ans d’existence, vient une fois de plus de mettre à la disposition des armées africaines des officiers d’Etat-major formés aux méthodes de raisonnement et aux procédés d’emplois des forces dans un cadre interarmées et multinational, en particulier dans les opérations de maintien ou de rétablissement de la paix. Cette école est le premier établissement d’enseignement militaire supérieur au Mali et dans la sous-région Ouest Africaine. Nous conclurons que les officiers de la sous-région Ouest Africaine mettent plusieurs à flèches leurs arcs à travers cette formation supérieure.
Seydou Diarra

Du 29 Juin 2017