Partager

Un mémorandum d’entente entre la MINUSMA et l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye de Bamako a été signé le 29 octobre 2013 en présence du Directeur par intérim de la Division des droits de l’homme de la MINUSMA, M. Arnaud Royer et du Général de division Mahamane Touré, Directeur de ladite école.

Ce mémorandum d’entente permettra de mieux préparer les personnels militaires et civils maliens et africains à la prise en compte des droits de l’homme dans les opérations de maintien de la paix à travers le monde. Il pourra également permettre le renforcement des capacités des futurs stagiaires dans ce domaine. La mise en œuvre du programme est assurée par l’École de maintien de la paix.

« La signature de ce document est une initiative heureuse qui nous met dans le train de sortie de crise » a déclaré le Directeur de l’établissement avant d’ajouter « à travers ce partenariat avec la MINUSMA, l’Ecole de maintien de la paix renforce ainsi ses capacités ».

Le Directeur par intérim de la Division des droits de l’homme de la MINUSMA a rappelé que ce partenariat, noué sur des besoins mutuels, est en grande partie dû au »rayonnement grandissant de l’École dans la sous-région et en Afrique ». Selon lui, la mise en œuvre du Mémorandum contribuera à créer une « relation spéciale entre l’École de maintien de la paix et la MINUSMA, conformément à son mandat conféré par la Résolution 2100 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, » augurant ainsi une collaboration fructueuse pour l’avenir.

La signature de ce document consacre le redémarrage officiel, après deux ans de stagnation, des activités de l’École, suite à la crise politique et sécuritaire qui a secoué le Mali et dont le pays se remet progressivement. Elle constitue également un atout supplémentaire dans le cheminement de l’École vers les standards les plus élevés en matière de droits de l’homme.

MINUSMA

31 Octobre 2013