Partager

Avec Hammadoun Kolado Cissé, la Fédération Malienne de Football a mis en avant le financement des clubs maliens. Elle distribue chaque année 390 millions de FCFA aux clubs de première division dans le cadre du sponsoring avec la société Orange-Mali. Parmi ce montant, chaque club bénéficie d’une enveloppe de 19 millions de nos francs. Et les quatre clubs engagés en compétition africaine reçoivent également chacun une enveloppe : 15 millions FCFA pour chacun des deux clubs de la Ligue des champions et 10 millions FCFA pour chacun des deux clubs de la coupe de la confédération africaine.

Le 2ème vice-président de la Fédération Malienne de Football, Boubacar Monzon Traoré, non moins président de la Ligue du district de football de Bamako, était l’invité de notre confrère, Yacouba Dansoko pour son émission sportive « Shoot » sur Africable, le mardi soir. Il s’agissait pour Boubacar Monzon Traoré de défendre le bilan du président Hammadoun Kolado Cissé à la tête de la Fédération Malienne de Football. Au regard de ce bilan avec des chiffres à l’appui, on peut dire sans risque de se tromper que l’équipe de Hammadoun Kolado Cissé a fait un grand pas pour promouvoir et mieux développer notre sport roi.

S’agissant du sponsoring, Boubacar Monzon a précisé que le football malien se porte mieux depuis l’arrivée de Hammadoun Kolado Cissé, le 12 juillet 2009, avec la signature du contrat avec la société Orange-Mali. Ce partenariat a permis de financer les clubs afin de jouer leur rôle. Ainsi, 390 millions de FCFA sont distribués chaque année aux clubs d’élite. Dans ce montant, chacun des 16 clubs de première division bénéficie d’une enveloppe de 19 millions de FCFA. Les quatre clubs engagés dans les compétitions africaines reçoivent également chacun une enveloppe.

Le Stade Malien de Bamako a perçu près de 50 millions de FCFA

Ainsi, les deux clubs de la Ligue des Champions perçoivent chacun 15 millions de FCFA. Tandis que ceux engagés en coupe CAF reçoivent chacun 10 millions de FCFA. Sans compter des jeux de maillots. Ce n’est pas tout. Le champion en titre est récompensé par une enveloppe de 7 millions de FCFA. Le 2ème du championnat gagne 5 millions de FCFA et 3 millions pour le 3ème.

En Coupe du Mali, les 16 équipes qualifiées pour les 16èmes de finales perçoivent chacune 500 000 FCFA au même titre que celles qui joueront les 8èmes de finales. Mais, chacune des quatre demi-finalistes est récompensée par 1 million FCFA. Si le vainqueur de la Coupe du Mali perçoit 4 millions de FCFA, le finaliste malheureux se contente de 2 millions de FCFA. Au regard de ces chiffres, on peut dire que le Stade Malien de Bamako a gagné beaucoup d’argent cette saison. C’est près de 50 millions de nos francs que l’équipe de Boukary Sidibé dit Kolon, qui a réalisé un doublé (champion et détenteur de la Coupe du Mali) a reçu cette saison de la part de Malifoot.

S’agissant toujours du bilan de Malifoot, Boubacar Monzon précise aussi que les 9 ligues de football sont subventionnées chaque année à hauteur de 4 millions de FCFA. Les secrétaires généraux et adjoints sont également pris en charge par la fédération.

En d’autres termes, ils sont payés par mois. Pour la petite histoire, toutes les ligues sont désormais dotées en équipements informatiques. Une façon de leur faciliter la tâche.

Autres points de satisfaction dans le bilan de Hammadoun Kolado Cissé, c’est la participation des Aigles du Mali à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) d’abord en Angola en 2010 ensuite au Gabon-Guinée Equatoriale en 2012 et en Afrique du Sud en 2013. Les Aigles du Mali ont fait une brillante participation lors de ces deux dernières CAN en occupant la 3ème place d’Afrique.

En tout cas, c’est pour consolider ces acquis que le président sortant, Hammadoun Kolado Cissé a décidé de briguer un second mandat pour le plus grand bonheur des amoureux du ballon rond. Déjà, selon de nombreux observateurs du football malien, voire africain, c’est l’homme qu’il faut à la tête de l’instance dirigeante de notre sport roi. Aux dires de Boubacar Monzon, les subventions des clubs seront augmentées.

Alou B HAIDARA

L’Indépendant du 26 Septembre 2013.