Partager

Le superpétrolier saoudien capturé ce week-end par des pirates somaliens est désormais ancré au large du port somalien de Harardere, au nord de Mogadiscio. Harardere est l’un des ports utilisés par les pirates somaliens pour garder les bateaux qu’ils ont capturés en attendant de recevoir les rançons qu’ils réclament pour relâcher navires et équipages. Long de 330 mètres et chargé de deux millions de barils de brut, soit l’équivalent de 300.000 tonnes de pétrole, le Sirius Star, propriété de la compagnie saoudienne Aramco, a été arraisonné par des pirates en plein océan Indien, à plus de 450 milles nautiques (800 km) au sud-est de la ville de Mombasa au Kenya. La valeur de la prise marque également une escalade : la cargaison de pétrole du Sirius Star est estimée à 100 millions de dollars et le bateau à 150 millions. Généralement, les demandes de rançons sont proportionnelles à la valeur des vaisseaux capturés. Les exigences des pirates pour relâcher l’équipage devraient donc être importantes. (Rfri)