Partager


Grâce à la Fédération Internationale de Football (FIFA) le Stade Mamadou Konaté de Bamako sera doté, dans un mois, de gazon synthétique. Tous les matériels sont déjà sur place. C’est ce qui ressort de la visite de l’expert de la Fifa, Mr Pouchet, le dimanche 6 avril dernier.

La Fédération Internationale de Football (FIFA) a initié, depuis un certain temps, une politique d’infrastructure visant à doter certains pays africains en gazon synthétique. Le Mali a bénéficié de ce projet, qui s’inscrit également dans le cadre du projet « Goals : gagner l’Afrique avec l’Afrique« .

C’est ainsi que le Stade Mamadou Konaté a été choisi pour recevoir le gazon artificiel. Il s’agit pour la FIFA d’accompagner les efforts des autorités maliennes dans la réalisation des infrastructures sportives.

Financé à hauteur de près de 500 millions de FCFA par la FIFA, ce projet a été confié à l’entreprise néerlandaise « Greenfiels« . Pour les travaux de la plateforme du terrain, cette entreprise a sous-traité avec d’Alav-Sport, qui est une entreprise béninoise. Cette dernière a aussi sous-traité avec la nigérienne TTB.

Ces travaux qui ont démarré depuis bientôt un an, accusent un léger retard. Selon le Directeur du Stade Mamadou Konaté, Souleymane Diabaté, avec qui nous nous sommes entretenus, hier, le retard des travaux n’est pas dû à la faute du Mali, c’est plutôt le souci de la FIFA de bien faire du bon travail.

« Pour la réalisation de ce projet, je pense que le Mali a fait de son mieux en répondant positivement à tout ce qui lui a été demandé. Tous les matériels transportés ont été exonérés grâce à l’Etat malien. Et, à la date d’aujourd’hui, tous les matériels sont sur places » nous a confié Souleymane Diabaté.

« Vous savez, les experts de la FIFA sont très exigeants pour les travaux de la plate-forme. C’est la première étape avant de poser le gazon. Si ce travail est très mal fait, il ne sera plus utile de faire le reste des travaux. C’est pourquoi, les travaux ont pris du retard. A maintes reprises, les experts de la FIFA ont demandé à l’entreprise de reprendre les travaux. Et ils ne tolèrent pas la moindre erreur. Il faut préciser également que les travaux ont accusé, un retard de trois mois à cause de l’hivernage. Cela à la demande de la FIFA » a-t-il poursuivi.

En tout cas, un expert de la FIFA, en la personne de M. Pouchet, s’est rendu, le dimanche 6 avril, au Stade Mamadou Konaté afin de s’enquérir l’état d’avancement des travaux. C’est tout heureux qu’il a quitté le Mali. Aux dires de Souleymane Diabaté « M. Pouchet était très content des travaux réalisés au niveau du Stade« .

Ainsi, une équipe de l’entreprise Greenfiels est-elle attendue à Bamako d’ici à la fin de cette semaine afin de poser le gazon. Et au plus tard dans un mois, le Stade Mamadou Konaté aura son gazon artificiel. Tous les matériels sont déposés dans la cour du Stade. Il s’agit des rouleaux de gazon, de sable et d’autres matériels.

Après ces travaux, le ministère de la Jeunesse et des Sports veut rénover la grande tribune et l’éclairage de la pelouse. Et d’autres travaux d’aménagement sont également prévus, notamment au niveau du parking.


Alou B HAIDARA

08 avril 2008.