Partager

Le Soudan du Sud célébrerait lundi le 1er anniversaire de son indépendance, en présence de dirigeants étrangers, mais en l’absence notable de représentants de haut niveau du Soudan, avec qui les relations restent très tendues après des combats frontaliers au printemps. Parmi les invités figurent le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, le président de la Commission de l’UA Jean Ping et le président en exercice de l’UA Boni Yayi. Selon le programme officiel, aucun responsable soudanais de premier plan n’est attendu dans la capitale sud-soudanaise. Le début des cérémonies officielles – prières, parade militaire et discours – était prévu en fin de matinée, mais la fête a commencé dès minuit dans les rues. Dimanche, dans un message de félicitations, Washington a souligné les « défis importants » auquel fait face le jeune pays, rappelant que les combats et les difficultés économiques « menaçaient les fondations mêmes sur lesquelles le Soudan du Sud doit bâtir son avenir ».AFP.