Partager

L’Etat du Sénégal a jugé « inacceptable » et « irresponsable » la RAM veuille se retirer, selon elle, « immédiatement » de la gestion et du capital de la compagnie Air Sénégal international, engagée dans une procédure de cessation de paiement. Ses avions sont actuellement cloués au sol. « La RAM exige son retrait immédiat tant de la gestion que du capital social d’Air Sénégal international, en laissant le soin à la partie sénégalaise de se charger du règlement de l’intégralité du passif de la compagnie aérienne (…) » a affirmé le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile du Sénégal dans un communiqué. Le Sénégal fait valoir que la gestion de la compagnie « a pourtant été intégralement prise en charge dès le début de ses activités par la compagnie marocaine et ce (…) sans que l’actionnaire sénégalais ait été en mesure d’obtenir des explications pertinentes quant à la situation financière actuelle de la société commune« . Interrogé par l’AFP, M. Bessane a assuré que « la RAM avait décidé unilatéralement de s’engager dans une procédure de cessation de paiements, sans s’assurer de l’aval du conseil d’administration, mis devant le fait accompli ». (Afp)