Partager

Bâtir la démarche du parti autour et au service d’une vision, sa vision d’un Mali debout, solide, confiant en son destin, présent au monde par la qualité du travail de ses fils et de ses filles ; appeler à une synergie d’action des forces patriotiques. Voilà quelques uns des axes du  » faire la politique autrement «  qui a meublé à souhait le discours du président du RPM, le samedi 10 juillet au terrain Chaba, dans un meeting que la nature a fini par arroser.

jpg_ibk-meeting.jpgC’était en présence de plusieurs responsables de partis dont Younoussi Touré de l’URD, Ali Nouhoum Diallo de l’ADEMA, Mamadou Kassé du MIRIA et d’autres.

i la pluie est bon signe, alors le RPM peut considérer qu’il est déjà sur les pentes escarpées de Koulouba. Comme l’a démontré avec des explications numérologiques le Vice-président du parti, Bakary Konimba Traoré alias Pionnier,

Celui-ci a démontré avec des chiffres que l’année 2012, celle de l’élection présidentielle d’après ATT, sera porte-bonheur pour le parti du Tisserand. Le parti du Tisserand est-il alors dans les grâces de dame nature pour que la pluie contraigne à mettre fin au meeting marquant le 9ème anniversaire du parti dans son fief de la Commune IV ?  » Ce n’est que partie remise « , disent les organisateurs.

Dans son discours, le président du RPM, l’honorable Ibrahim Boubacar Kéita, a déclaré que « le Mali a besoin, pour l’ancrage et la vigueur de sa démocratie, de partis politiques organisés, dédiés à l’animation d’une vie politique dont l’ambition doit être de fonder une vraie démocratie participative, efficace et exigeante au seul service du peuple malien ».

Pour IBK, le RPM, qui a été porté sur les fonts baptismaux le 30 juin 2001, s’est, d’emblée, assigné comme mission et comme raison d’être, de lutter, avec ceux qui partagent sa vision, pour faire du Mali une nation à l’aise, au-dedans comme au-dehors, sans complexe, renouant ainsi avec son très glorieux passé et son éloquent héritage  »

« Faire la politique autrement ». L’expression est revenue à loisir dans l’intervention du président du RPM, IBK. Le parti s’engage, a-t-il assuré, à bâtir sa démarche autour et au service d’une vision, de «sa vision d’un Mali debout, solide, confiant en son destin, présent au monde par la qualité du travail de ses fils et de ses filles qui sauront créer par leur courage, leur détermination et leur intelligence un système démocratique réel et non factice, conforme aux normes universelles mais singulier, grâce au génie particulièrement fécond de notre vaillant peuple»

Et IBK de souligner la forte conviction du parti en « la nécessité d’une synergie des forces patriotiques.La conviction, a-t-il poursuivi, que nul, tout seul, ne devrait être assez sot pour croire qu’il a l’apanage du patriotisme et de l’amour du Mali ».

Pour le premier responsable du parti du Tisserand, qui ne fait aucun mystère de sa candidature pour la présidentielle de 2012, faire la politique autrement, c’est faire la politique et non se complaire dans la politique politicienne, laquelle n’est porteuse d’aucune valeur éthique ou morale. Le RPM, a-t-il insisté, n’a souci que de respecter les autres.

Le Rassemblement Pour le Mali n’a jamais , dira IBK, hésité à rencontrer un autre parti en tous lieux souhaités. Le parti du Tisserand n’a jamais considéré la critique constructive avec dédain. Mais il a toujours souhaité l’échange. «C’est bien pourquoi, nous n’hésitons jamais à souhaiter et à susciter des rencontres avec les autres partis nationaux, voire à faire route avec eux», a-t-il précisé

Pour le Secrétaire général de la section RPM de la Commune IV, Bakary Issa Kéita, le président des jeunes du parti, Moussa Tembiné et la présidente des femmes du parti, Mme Oumou Bah, il n’y a aucun doute que le RPM sera victorieux lors des échéances électorales qui s’annoncent. Message bien relayé par divers groupes folkloriques dont les prestations ont égayé la rencontre.

Il faut préciser que ce meeting se situe dans le cadre du 9 ème anniversaire du parti. Cet événement ayant été marqué seulement, un jour ouvrable, par une conférence de presse.

Bruno Djito SEGBEDJI

12 Juillet 2010.