Partager

Le rappeur Mouad Belghawat est sorti jeudi de prison après avoir purgé une peine de quatre mois pour « atteinte à agents des forces de l’ordre », a indiqué son entourage. Âgé de 26 ans, « Lhaqed » (« le rancunier », son surnom) est sorti en fin de matinée d’une prison de Casablanca, la capitale économique, devant laquelle l’attendaient des proches. « Je continue à croire dans la procédure en appel car je tiens à prouver mon innocence », a déclaré le jeune homme, joint par téléphone. Le jugement en appel doit être rendu le 13 octobre, selon son avocat. Mouad Belghawat avait été arrêté en mai en marge d’une rencontre de football à Casablanca puis condamné à quatre mois de prison pour « ébriété sur la voie publique » et « atteinte à agents des forces de l’ordre ». Le rappeur avait déjà purgé deux autres peines de prison dans un passé récent pour « outrage à la police », à la suite d’un clip diffusé sur YouTube. Il est une des figures du mouvement du 20-Février, né durant le Printemps arabe, qui réclame des réformes politiques et sociales profondes. Ses membres, dont les activités ont décliné, dénoncent une répression à leur égard. Les autorités affirment de leur côté que l’essentiel des revendications ont été satisfaites avec l’adoption à l’été 2011 d’une nouvelle Constitution. AFP