Partager

Le lancement du projet Mali-BID d’éclairage public et d’extension de réseau des localités de Kati, Yanfolila, Niono, Bandiagara, Djenné, et Goundam s’est déroulé à Douentza, qui complète la liste des zones concernées, vendredi 27 novembre. La cérémonie a été marquée par la pose du premier poteau de l’éclairage public par le ministre de l’Energie, des mines et de l’eau, Mamadou Igor Diarra.

Les rapports entre la Banque Islamique de Développement (BID) et le Mali sont au beau fixe. A rappeler que dans le domaine de l’équipement et des transports, l’institution a financé la construction du pont de Gao, la route Sévaré-Gao.

Dans le domaine de l’agriculture, la BID a épaulé le Mali à avoir des véhicules tout terrain pour lutter contre les criquets pèlerins. L’appui de ce partenaire n’est pas en plus moindre dans le domaine de l’énergie.

Le financement du projet d’éclairage public et d’extension de réseau des localités de Kati, Yanfolila, Niono, Bandiagara, Djenné, Douentza et Goundam en est une illustration éloquente. Sur les 3,200 milliards de F CFA, montant global du projet, la part de la BID s’élève à 2, 943 milliards de F CFA.

A rappeler que le projet porte essentiellement sur trois axes. Il s’agit de la construction de réseaux d’éclairage public, l’extension de réseaux de distribution électrique ainsi que l’acquisition et l’installation de groupes thermiques diesels dans les localités dont la capacité de production est insuffisante.

Ainsi, le projet réalisera-t-il 109 km de réseaux d’éclairage public et posera 1 995 lampadaires.

A Kati, le réseau qui aura la longueur de 19, 80 km alimentera 360 lampadaires. Le réseau de Yanfolila, 15, 2 km, alimentera 275 lampadaires. 18, 7 km et 350 lampadaires seront réalisés à Niono et, enfin, Bandiagara bénéficiera d’un réseau long de 15 km pour alimenter 270 lampadaires.

Le lancement du projet s’est déroulé, vendredi 27 novembre, à Douentza. Où se sont retrouvés le ministre de l’Energie, des mines et de l’eau, Mamadou Igor Diarra, à la tête d’une forte délégation composée du Directeur national de l’Energie, Sinalou Diawara, du DG d’EDM-SA, Sékou Alpha Djittèye, du PDG de l’AMADER, Oumar Ismaïl Touré, des maires des localités concernées et des populations de la localité. Lesquelles sont sorties, avec tambour et flûte, entre autres, pour réserver à leurs hôtes un accueil très chaleureux.

Pour ce qui est du déroulement de la cérémonie, il a été marqué par deux temps forts. Le premier a été consacré à la séance des discours. Ici, le ton a été donné par le maire de Douentza, Hassane Cissé. Il n’a pas manqué de saisir l’occasion pour saluer le gouvernement qui exécute le Programme de développement économique et social (PDES) pour le bien-être des populations maliennes.

« Le PDES est bien le canevas qui prend en compte toutes nos préoccupations relatives au développement » a-t-il déclaré.

Pour terminer, l’orateur d’assurer le ministre de l’Energie sur la disponibilité de toutes les autorités communales des localités concernées de faciliter la tâche aux entreprises retenues pour exécuter le projet afin que les travaux restent dans le délai.

A rappeler que trente six mois sont impartis pour l’exécution du projet. La durée d’exécution physique des travaux est fixée à quatre mois, à compter de la date de l’ordre de service du démarrage desdits travaux par les entreprises.

Quant au ministre de l’Energie, des mines et de l’eau, Mamadou Igor Diarra, il a assuré les populations de Douentza que le PDES marche sur les rails. L’orateur a salué la BID pour avoir accepté d’appuyer financièrement le Mali dans la réalisation du projet.

Pour ce qui est des mesures d’accompagnement, il faut souligner qu’elles sont totalement financées par l’Etat du Mali. Elles portent notamment sur l’indemnisation et les coûts liés aux exportations éventuelles ainsi que la sensibilisation nécessaire en ce qui concerne la redevance pour le paiement des consommations et l’entretien du réseau d’éclairage public, à percevoir par la société distributrice d’électricité (EDM-SA).

Le clou de la cérémonie a été la pose du 1er poteau de l’éclairage public. Le ministre Diarra et les maires des localités concernées présents ont mis le ciment au pied du poteau.

Rappelons, enfin, qu’il est prévu l’acquisition et l’installation de trois groupes thermiques diesel de 400 kw chacun dans les localités de Niono, Douenza et Bandiagara en vue de renforcer leurs moyens de production qui sont nettement insuffisants.

Abdoul Karim KONE

03 décembre 2008