Partager

Le procureur égyptien a ordonné le retour de l’ex-président égyptien Hosni Moubarak en prison après l’amélioration de son état de santé, près d’un mois après son transfert dans un hôpital militaire du Caire à la suite d’une attaque cérébrale, a annoncé un communiqué officiel. Le 19 juin, des sources médicale et militaire avaient indiqué que le président déchu se trouvait dans le coma et avait dû être placé sous assistance respiratoire. M. Moubarak a été condamné le 2 juin à la prison à vie pour la mort de manifestants durant la révolte qui l’a renversé en 2011. Ses 02 fils jugés en même temps que lui pour corruption, n’ont vu aucune condamnation prononcée contre eux, les faits de corruption les concernant ayant été considérés comme prescrits. Ils ont comparu de nouveau le 9 juillet pour une affaire de corruption. Le successeur de M. Moubarak, Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, a été investi le 30 juin. Il est devenu depuis le premier islamiste à accéder à la présidence de l’Égypte, dont les 04 précédents chefs d’État étaient tous des militaires. AFP.