Partager

AD est une jeune lycéenne issue d’une famille modeste. Pour fêter ses 18 ans, la jeune demoiselle a prévu d’épater tous ses camarades. Appartement, robe de soirée, nourritures, gâteaux, artistes à inviter, tout a été soigneusement noté sur une liste par AD depuis des mois. A entendre les éloges de cette soirée, on aurait cru l’organisation des 100 ans de la reine Elisabeth II, reine des britanniques.


Ainsi donc, tout le lycée était impatient d’être à ce 22 décembre, date dudit anniversaire. Ceux qui ne figuraient pas sur la liste des invités suppliaient toujours AD pour être ajoutés.


A la veille de l’anniversaire, tous ses amis s’étaient pliés en quatre. Personne ne voulait contredire la reine du 22 décembre au risque de se faire retirer de la liste des invités.

Cependant un souci de taille : le financement.   Par quel miracle la jeune demoiselle va-t-elle atteindre son objectif sachant bien que son budget ne lui permettait même pas d’acheter le gâteau de ses rêves ? En attendant, tous ses invités se préparaient majestueusement pour assister à la soirée. Pendant que certains passaient des nuits blanches chez les tailleurs pour avoir leurs tenues prêtes à temps, d’autres squattaient de gauche à droite à la recherche d’habits à emprunter. Les filles faisaient le tour des salons de beauté pour repérer les meilleures coiffeuses.


Ainsi, le 22 décembre donc, alors tous étaient fin prêts. AD convoque ses invités au lycée pour leur annoncer une nouvelle : la fête est annulée. Pas d’arguments, juste une seule phrase : « je suis désolée ! » avant de se faire rouer de coups par ses ex invités.

Selon les recoupements, en fait, AD sortait avec un vieux qui ne lui refusait rien. Celui-ci lui avait promis un anniversaire somptueux. La veille, le vieux a surpris AD dans les bras d’un jeune garçon et a rompu, faisant ainsi fondre tout espoir d’anniversaire.


Soumba Diabaté 

@Afribone