Partager

Awa est la seule fille d’un groupe d’amies composé de 5 filles à ne pas avoir rencontré son prince charmant. En effet, toutes ses copines se sont fiancées puis mariées l’une après l’autre en moins de deux ans. Ainsi, Awa se retrouva seule dans son célibat que beaucoup de personnes critiquent. Dès qu’elle croisait une vieille connaissance, la première remarque qui lui faisait était la suivante : « c’est quand ton mariage, jolie ? Nous sommes impatients de pouvoir y assister! ».

Pour sauver son honneur, Awa décide de se trouver un prétendant aimable qui souhaite l’épouser dans l’immédiat. Mais malgré toute sa beauté, aucun de ses prétendants n’étaient prêt à s’engager.  C’est alors que via Facebook, Awa s’inscrit sur un groupe de rencontre pour adulte. En moins de deux heures, elle tombe sur Amadou, un jeune malien expatrié en France. C’est le coup de foudre entre les deux tourtereaux. Même s’ils ne s’étaient jamais rencontrés, leur histoire était digne d’un conte de feu. En seulement trois semaines, Amadou fait sa demande de mariage à sa belle dulcinée et veut immédiatement l’épouser. Mais avec la covid, il lui serait un peu difficile d’envoyer de quoi organiser les fiançailles et payer sa dote. Il fait alors la proposition à Awa de se procurer de la somme de 3 millions de FCFA auprès d’une personne de confiance pour couvrir les défenses des festivités et de payer sa dote fixée à 200 000 FCFA. Dès que la situation se stabilise, il l’enverrait une somme de 10 millions de quoi rembourser et se préparer pour les cérémonies de mariage. Awa, aux anges, s’est immédiatement mise à collecter l’argent de gauche à droite. Elle a usé de tous les moyens pour atteindre son objectif, mais sans pour autant mentionner à qui que ce soit les réelles raisons de sa requête.

Une fois, quelle pu avoir les trois millions, Awa s’occupa de ses propres fiançailles. Elle envoya elle-même un griot à sa famille, des démarcheurs, tout ceci à ses frais sans que personne ne le soupçonne.

Les fiançailles furent célébrées en grande pompe, aussi bien que tout son groupe d’amies l’envia. Tous voulaient savoir où Awa avait déniché ce prince charmant. Mais la désormais madame x souhaite garder le suspense jusqu’au mariage.

Ce conte fée a duré ainsi jusqu’à ce que les choses se compliquent. La vague de la covid a baissé, les activités ont repris leur cours en France mais, Amadou ne mentionne plus les 10 millions. Les gens auprès de qui Awa avait emprunté de l’argent s’impatientent. Dès qu’elle parle du sujet, Amadou se dégonfle et change de sujet. Les choses ont continué ainsi jusqu’à ce qu’un des prêteurs de Awa la convoque à la police. Mise devant les faits, elle n’eut d’autre choix que de tout avouer à la police.  Ces derniers ont alors ouvert une enquête pour savoir qui est réellement cet « Amadou ». Après les investigations, il a été révélé que Ousmane Diarra de son vrai nom, n’avait jamais mis les pieds en France ! C’était un jeune lycéen qui naviguait sur les réseaux sociaux pour occuper son temps libre.

Ousmane Diarra a été sincère sur un point, il aime réellement Awa qui est de 4 ans de son aimé et est prêt à l’épouser à condition qu’elle soit prête à l’attendre.

En attendant, Awa en plus de la honte, cherche désespérément à éponger la dette qu’elle s’est elle même infligée. Ousmane Diarra quant à lui, répond de ses actes à la justice.

Soumba Diabaté

@Afribone