Partager


Le Prince Aga Khan, accompagné d’une importante délégation, est arrivé hier mercredi au Mali pour une visite d’Etat. Il a été accueilli à sa descente d’avion, à l’aéroport de Sénou, par le Président de la République Amadou Toumani Touré. Celui-ci était entouré du président de l’Assemblée nationale, Dioncouda Traoré, du Premier Ministre, Modibo Sidibé et de plusieurs membres du gouvernement.

Arrivé à l’aéroport de Sénou à 13 heures précises, le Prince Aga Khan a eu droit à un accueil digne de son rang de la part des autorités maliennes.

Au bas de la passerelle, il a été accueilli par le président de la République, Amadou Toumani Touré. Après l’exécution des hymnes nationaux du Pakistan et du Mali, son Altesse Aga Khan a été conduit à la loge présidentielle où il a fait une courte déclaration à l’endroit des journalistes de la presse nationale et internationale. L’objet de sa visite, a-t-il déclaré, est de faire le point de ses activités au Mali.

En effet, du 23 au 26 avril, le Prince Aga Khan va séjourner chez nous. Aujourd’hui, jeudi, il va procéder à l’inauguration de la mosquée restaurée de Mopti, en compagnie du président ATT, avant de visiter les équipements marchands.

Présent au Mali depuis plus de 25 années, le réseau Aga Khan de Développement (AKDN) y a beaucoup investi.

Dans le développement économique, il détient une participation majoritaire dans la société Embalmali (fabrication de sacs en polypropylène). Il est aussi le partenaire stratégique avec 51% des actions dans la Compagnie Aérienne du Mali. Il contrôle également les 34% du capital de l’Energie du Mali (EDM). Les 66 % restant aux mains de l’Etat.

Dans le domaine de la culture, l’AKTC a signé, le 22 février 2006, un mémorandum de coopération avec le Ministère de la Culture pour la conservation de l’architecture en terre au Mali. Parmi ses interventions, la restauration de la Grande Mosquée de Mopti, terminée en juin 2006.

L’AKTC est actuellement en train d’exécuter les travaux de restauration de la Mosquée de Djingarey ber à Tombouctou (la restauration complète, en quatre phases, prendra fin en 2010). Une intervention sur la mosquée de Djenné est envisagée en 2008.

En outre, un accord de collaboration a été signé avec le Musée National du Mali.
Dans le cadre de cet accord, l’AKTC a appuyé l’informatisation du Musée en vue de la création d’un inventaire informatisé des collections et des archives digitalisées d’images et de sons et a assuré la rationalisation du stockage des collections archéologiques et textiles dans les réserves. L’AKTC a aussi assisté le Musée dans la construction d’un nouveau bâtiment de conservation.

Dans la micro finance, le groupe Agence Aga Khan a créé la première Agence de Micro Finance (PAMF- Mali) à Mopti, en mars 2006. Depuis son démarrage à Sévaré et son ouverture à la clientèle rurale des Cercles de Bandiagara, Bankass, Djenné, Douentza, Mopti et Youmarou, soit sept Cercles sur huit de la région de Mopti, la PAMF-Mali a déjà déboursé 604 millions de FCFA. PAMF-Mali qui a, actuellement, environ 3 000 clients, privilégie le travail avec les groupes organisés, tels que, des groupes d’agriculteurs en milieu rural et des groupes de femmes en zone rural et urbaine.

Dans le domaine de la santé, AKF développe des programmes d’activités de développement. C’est dans ce cadre que la Fondation assiste actuellement l’Hôpital Mère Enfant, ainsi que les hôpitaux publics en renforçant la formation de leur personnel en informatique, en hygiène hospitalière et en gestion des déchets biomédicaux, en pharmacie, en biologie, en imagerie. En plus de cela, AKF offre des formations en gestion et en comptabilité destinées au personnel administratif de l’Hôpital.

Dans le cadre de la prévention contre le Sida, le programme Santé de AKF assiste les entreprises AKFED à développer la compétence pour la lutte contre le VIH /SIDA afin de pouvoir développer des connaissances et des réponses au sein même de ces entreprises.

Pierre Fo’o MEDJO et Moulaye HAIDARA (Stagiaire)

24 avril 2008.