Partager

Le président nigérian Umaru Yar’Adua s’est entretenu lundi avec le chef du Mend, principal groupe armé dans le sud du Nigeria, afin de tenter de mettre fin à la rébellion dans cette région pétrolifère du delta du Niger, a annoncé le porte-parole présidentiel. Henry Okah a été libéré en juillet après avoir accepté l’amnistie présidentielle. Il avait purgé une peine de 20 mois de prison après avoir été condamné pour trahison et possession illégale d’armes.Selon le Financial Times de lundi, le gouvernement nigérian prévoit de transférer 10% de ses parts dans les coentreprises pétrolières aux habitants du delta du Niger pour mettre un terme à la rébellion. Vendredi dernier, le Mend avait annoncé que le cessez-le-feu de 90 jours qu’il avait déclaré avait pris fin dans la matinée et qu’il allait reprendre ses attaques contre les installations pétrolières et l’armée. Les attaques du Mend ont réduit d’un tiers environ les exportations de pétrole de ce pays classé en 2006 au huitième rang des pays exportateurs.AFP.