Partager

Recep Tayipp Erdogan consolide sa sphère d’influence

Après l’Algérie, la Mauritanie et le Sénégal, le président turc Recep Tayyip Erdogan est attendu à Bamako ce vendredi 2 mars. Au programme de cette visite officielle, il est prévu la signature de plusieurs accords de coopération entre les deux pays dans divers secteurs socio-économiques. Au nombre desquels: un accord relatif à la promotion et la protection réciproque des investissements, un accord de coopération dans le domaine des sports, de l’éducation, de la santé, des hydrocarbures, des mines et des minéraux entre autres.

L’étape de Bamako constitue la fin d’une tournée de cinq jours dans quatre pays africains avec une population à dominance musulmane. A savoir: l’Algérie, la Mauritanie, le Sénégal et le Mali. A travers cette tournée africaine, le président turc veut ainsi consolider sa sphère d’influence sur le continent. Et il adresse ainsi un message significatif à Fethullah Gülen, son adversaire politique déclaré et haï. Pour rappelle depuis le coup de force manqué de juillet 2016 contre son pouvoir, le président turc a lancé l’offensive contre ce dernier qu’il accuse être le cerveau du putsch. A défaut de mettre la main sur son adversaire, car vivant en exil aux États Unis d’Amérique, le président turc a récupéré les écoles ‘’Horizon’’ au Mali, au Sénégal, au Maroc et d’autres pays.

Précision: il est le premier président turc à fouler le sol malien dans l’histoire.

Lassina NIANGALY

Tjikan du 02 Mars 2018