Partager


Le samedi 2 août 2008 s’est déroulée sur le terrain de AS EL FARAKO (ancien terrain du Réal) une grande manifestation des femmes du Parti pour la Solidarité et le Progrès (PSP). Elle a été organisée par le parti en Commune II du District de Bamako et a enregistré la participation des femmes du parti venant des communes du District de Bamako.

En plus, la rencontre a enregistré la participation de plusieurs autres femmes d’autres partis amis et frères sous l’oeil vigilant des membres du parti dont le président Oumar Hammadoun Dicko, le deuxième vice-président Bissy Sangaré, la présidente des femmes du parti Mme Traoré Fanta Dagnon. Tous, dans une grande ferveur, ont célèbré l’événement sous l’animation musicale.


Les interventions

Au programme, il était prévu plusieurs interventions : celles du 2ème vice-président du PSP et président de la coordination commune III du parti Bissy Sangaré qui a souhaité la bienvenue à tous, de la présidente des femmes PSP et enfin du président du parti Oumar Hammadoun Dicko.

Le président de la coordination de la section II du PSP s’est réjouï de la mobilisation massive des femmes du parti pour leur propre cause et celle de la nation entière. Il a adressé ses sincères remerciements à tous.


La présidente des femmes

Par la suite, c’est la présidente des femmes du parti Mme Traoré Fanta Dagnon qui a pris la parole. Après avoir fait l’historique de la panafricaine des femmes, elle a mis un accent particulier sur le rôle et la place de la femme dans le foyer, la société et la nation. C’est ainsi qu’elle abordera le problème actuel de la cherté de la vie, le chômage des jeunes.

C’était une manière pour la présidente des femmes du parti d’exprimer les préoccupations des femmes du PSP et partant, de toutes les femmes qui souffrent toutes les fois que les prix des denrées de première nécessité prennent l’ascenseur et que les jeunes sont au chômage.

Avant de saluer le président du parti pour sa participation à cette fête des femmes, il a affirmé que la vérité finira par triompher. Cette phrase n’est pas passée inaperçue quand on sait qu’auparavant certains adversaires du parti avaient raconter beaucoup de choses à son compte. Mais cela n’a rien enlevé à l’engagement et à la détermination des ténors du PSP.

En effet, le parti a enregistré l’adhésion de certains cadres et responsables du RDP qui occupent depuis des postes importants au sein de sa direction. Le parti se consolide de plus en plus dans la mesure où, aux dernières élections législatives de 2007, il s’est fait élire deux députés à l’Assemblée Nationale.


OUMAR HAMMADOUN DICKO

L’intervention du président du parti, tant attendue a porté également sur les mêmes sujets abordés par la présidente des femmes. Ce fut comme s’il avait tenté de donner une reponse aux préoccupations exprimées par les femmes par la voix de leur présidente au cours de la célébration de la panafricaine des femmes.

Après les salutations d’usage à l’assistance, le président du PSP a précisé que le Mali a de la chance par rapport à cette crise mondiale, parce que des mesures ont été prises à temps pour diminuer les conséquences de la cherté de la vie sur le pouvoir d’achat des populations.

C’est ainsi qu’il dira : ”Aujourd’hui, c’est votre jour, parce que vous êtes au coeur de la famille, du foyer. En répondant aux femmes du parti, Oumar Hammadoun Dicko a dit: Nous sommes en train d’aider le pouvoir pour que la cherté soit supportable pour les Maliens. Nous allons continuer à accompagner le pouvoir. C’est une obligation pour le pouvoir de vous aider”.

Le président du PSP s’est dit optimiste quant aux efforts en cours pour résoudre les problèmes qui se posent. La panafricaine des femmes a ainsi été une opportunité de communion des femmes du PSP et de réflexion sur les questions qui préoccupent le plus les femmes qui sont les premières à subir les conséquences de tous les problèmes qui posent dans le cadre de la gestion des affaires publiques.

Moussa SOW

04 Aout 2008