Partager

Le président du CNJ-Mali, Abdoulaye Touré, face à la presse : “Nous tendons la main au camp perdant pour que nous bâtissions ensemble une jeunesse forte et unie”

«Ma main reste tendue à tous les jeunes du Mali durant le mandat qui m’a été confié à Tombouctou. Pour ce faire, je suis prêt à faire des concessions, à élargir le bureau au camp perdant pour qu’ensemble, nous œuvrions à la promotion de la jeunesse malienne dans un esprit de cohésion et d’unité ». C’est l’appel à l’apaisement et à l’unité lancé par le président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), Abdoulaye Touré, à l’endroit de la jeunesse malienne. C’était, hier, au cours d’un point de presse organisé au siège du Conseil national de la jeunesse du Mali (CNJ).

Autre le président Abdoulaye Touré, cette rencontre a regroupé de nombreux membres du bureau et des anciens du CNJ. A l’image de l’ancien vice-président Dramane Diarra et des membres de la commission d’organisation du congrès de Tombouctou.

A travers ce point de presse, il s’agissait pour Abdoulaye Touré de présenter non seulement sa nouvelle équipe aux hommes de médias mais et surtout de dévoiler le programme de promotion de la jeunesse malienne qu’il entend mener durant son mandat. Cependant, compte tenu du contexte de l’après-congrès marqué par des protestations sur la légitimité et la légalité de son bureau, la plupart des questions des journalistes se sont portées sur cet aspect. Là dessus, M.Touré a été catégorique notamment sur le bicéphalisme au sein du CNJ-Mali.

« Il n’y a pas deux bureaux parallèles au CNJ-Mali. Un bureau légal a été élu à l’issue du congrès de Tombouctou, il y a eu des perdants qui sont naturellement mecontents. Nous comprenons leur amertume. Nous pensons que le congrès est derrière nous. Nous les tendons la main car c’est dans l’unité que nous pouvons bâtir une jeunesse forte et unie », a-t-il souligné.

Pour ce faire, il s’est dit prêt à faire des concessions au camp adverse. « Je suis prèt à élargir le bureau au camp perdant, ils sont toujours les bienvenus. Car c’est dans l’union que nous pouvons relever les défis », a ajouté Touré.

S’agissant de son programme d’activité, Abdoulaye Toure, a soutenu que son bureau va s’atteler, durant les trois ans à venir, à la promotion de l’emploi jeune, à l’éducation et à la formation des jeunes, à la protection de l’environnement et à la promotion du genre. Les arts et la sécurité, la paix et la production des droits civiques ne sont pas en reste dans ce programme triennal.

Pour atteindre ces objectifs, M. Touré, une fois de plus, invite les jeunes du Mali à transcender les intérêts et les ambitions personnels et à privilégier l’intérêt de la jeunesse malienne. »Le défi reste grand mais nous pensons qu’avec l’aide de nos partenaires et de l’ensemble de la jeunesse malienne, nous pourrons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés », a précisé Abdoulaye Touré.

Kassoum THERA

13 Janvier 2011.