Partager

Moucharaf Anjorin, le président de la Fédération béninoise de football (FBF), a été écroué lundi à la prison civile de Cotonou, après avoir été entendu dans une affaire de mauvaise gestion de fonds, a-t-on appris mardi de source judiciaire. « M. Anjorin a été entendu et placé lundi sous mandat de dépôt par le juge dans une affaire de mauvaise gestion de fonds mis à la disposition de la fédération », a indiqué à un responsable de la brigade économique et financière. Il lui est reproché d’avoir mal géré une somme de 300 millions de F.CFA octroyée à la FBF par une société de téléphonie mobile entre 2008 et 2010, a-t-il souligné. L’affaire a éclaté depuis environ six mois et M. Anjorin a été déjà entendu deux fois par la brigade économique et financière. Son arrestation intervient à une période où le football béninois traverse une profonde crise, suite à la démission en décembre dernier de 12 membres sur 15 du bureau de la Fédération. Malgré l’arbitrage de la Fédération internationale de football (FIFA), la situation ne s’est pas améliorée. AFP.