Partager

Plus de 1000 observateurs étrangers seront accrédités dans notre pays pour veiller sur le bon déroulement de l’élection présidentielle du 29 avril prochain. L’information a été donnée le samedi 14 avril par le président de la CENI Fodié Touré au cours d’un point de presse tenu au CICB.

Jour J moins 13 de l’élection présidentielle du 29 avril 2007, le président de la CENI Fodié Touré, entouré de son 1er vice président Adama Tiémoko Diarra et de certains de ses collaborateurs était le samedi dernier face à la presse pour faire le point des préparatifs de cette importante échéance.

Après avoir rappelé quelques actes posés par la commission électorale nationale indépendante, qui ont permis l’établissement et la révision exceptionnelle des listes électorales, la préparation et la gestion du fichier électoral, la confection, l’impression et la distribution des cartes d’électeurs, le président de la CENI a souligné que son organisme s’active à prendre des dispositions pour faciliter l’accréditation du maximum d’observateurs internationaux. Soit plus de 1000 personnes sans compter les observateurs nationaux.

Toute chose qui dénote, selon lui, l’importance et le souci que la communauté internationale accorde au processus en cours pour le renforcement de la démocratie malienne.

Pour Fodié Touré le dernier tournant de cette élection présidentielle consiste à veiller au bon déroulement de la campagne électorale, à l’accréditation des observateurs, à la délivrance des procurations de vote, la mise en place du matériel et des documents électoraux.

Les cartes d’électeurs dont le taux de retrait est très timide dans le district de Bamako et même à l’intérieur du pays ont été aussi évoquées au cours de ce point de presse. Selon le principal conférencier, à partir de cette semaine, la distribution de ces cartes sera plus fluide, notamment par la multiplication des points de retrait et aussi par le porte à porte mené par des équipes mobiles.

En tout cas la CENI qui ne souffre plus de problème financier et de la contestation est bien déterminée à réussir l’organisation de ces élections dans la plus grande transparence, par la présence de ses délégués dans tous les bureaux de vote de l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur du pays.

Auparavant le 1er vice-président de la CENI, Adama Tiémoko Diarra a lu un message de félicitation aux différents candidats pour la validation de leur candidature. Et aussi tout en leur rappelant que la CENI accomplira sa tâche en toute responsabilité, objectivité et impartialité.

Kassoum THERA

16 avril 2007.